4ème édition des Victoires du Paysage

Concours national, initié par Val’hor, Interprofession de l’horticulture et du paysage, et ouvert aux maîtres d’ouvrage privés ou publics (collectivités, entreprises et particuliers), les Victoires du Paysage reviennent en 2014 pour une 4ème édition.

Les Victoires du Paysage 2014

Véritable vitrine de projets – du plus modeste au plus grand – qui traduisent sur le terrain la mise en œuvre de la Cité Verte et la volonté de l’Interprofession de faire du paysage une priorité nationale, les Victoires du Paysage, tiennent, depuis leur création en 2008, toutes leurs promesses de par le nombre de candidatures en progression à chaque édition et aussi par la qualité des aménagements paysagers proposés.

En 2008, ils étaient 18 lauréats, 23 en 2010 et 28 en 2012… Au total, en 3 éditions, ce sont plus de 200 candidatures reçues, 113 projets nominés, 69 maitres d’ouvrages récompensés (dont 43 collectivités territoriales ou SEM) et 350 professionnels du paysage valorisés.

Forts de ce succès, les Victoires du Paysage reprennent du service en 2014 pour une 4ème édition afin de continuer leur mission de promotion du paysage dans les projets d’aménagements privés et publics.

Les critères de participation pour un Particulier

  1. Avoir fait appel aux professionnels du paysage pour la réalisation : un paysagiste concepteur pour la conception, une entreprise du paysage pour la mise en œuvre et un ou plusieurs pépiniéristes ou horticulteurs pour la fourniture des végétaux.
  2. Proposer un aménagement achevé entre le 1er janvier 2009 et le 30 juin 2013.
  3. Toutes les échelles de projets peuvent concourir : terrasse, jardin ou parc paysagé.

Les critères d’évaluation
Le jury, présidé par M. Michel Audouy (Président de la COMEP), et composé de professionnels, de représentants d’associations professionnelles et de personnalités réputées pour leur expertise et leur intérêt pour la cause du paysage, évaluera les dossiers présentés en étant particulièrement attentif à des critères tels  que l’esthétique :

  • harmonie de composition et émotion du premier contact visuel,
  • la valorisation du cadre de vie et l’intégration dans ce cadre de vie,
  • le respect des règles de l’art dans le choix et la mise en œuvre des végétaux, et la pertinence des choix techniques,
  • le développement durable : intégration des préoccupations environnementales dans la conception et la réalisation du projet, la prise en compte de solutions durables de gestion et de maintenance, le processus de participation des usagers (habitants, salariés..) et le statut d’occupation des sols.
  • la pertinence de la présentation sur site lors de la visite du jury : intégration du projet dans son environnement urbain ou naturel, fonctionnement du site, évaluation par le maître d’ouvrage! de la réussite du projet au regard des attentes.

Déroulement du concours
Après une 1ère sélection sur dossier, tous les sites présélectionnés sont visités au cours de l’été par le Jury (composés notamment de représentants des 3 métiers du paysage). En septembre, les votes pour le Prix du Public seront ouverts sur le site. Et les lauréats seront dévoilés lors de la Soirée de Remise des Prix en décembre.

Nouveauté 2014 : les Victoires du Paysage accueilleront un invité européen et mettront à l’honneur un aménagement exemplaire réalisé au-delà de nos frontières !

Dates clés du concours 2014
Inscription en ligne jusqu’au 15 juin 2014Ÿ

  • Jury de présélection : Juillet 2014Ÿ.
  • Visites des sites : de Juillet à Septembre 2014.
  • Ouverture des votes du prix du public : septembre 2014Ÿ.
  • Grand Jury : octobre 2014.
  • Remise des Victoires : 11 Décembre 2014.

Pour participer et rejoindre les lauréats de la catégorie Particuliers des précédentes éditions, inscriptions en ligne jusqu’au 15 juin 2014 sur www.lesvictoiresdupaysage.com

Commentaire (1)

  1. jpp

    Cette opération de prestige ne fait pas complètement oublier qu’il y a malaise dans la profession : la floraison de jardins de pied d’immeubles que l’on constate aujourd’hui se fait en partie à cause du rejet par les habitants du mauvais travail effectué par une partie des paysagistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez