Archive journalières: 19 février 2014

Euphorbe des garrigues dans le square Viviani-Montebello (Paris 5e)

Touffe fleurie d'euphorbe des garrigues dans le square Viviani-Montebello en plein hiver, Paris 5e (75)
Déjà très épanouie et fleurie alors que nous ne sommes qu’à la moitié du mois de février (et donc encore au coeur de l’hiver), cette belle touffe d’euphorbe des garrigues (Euphorbia characias) apporte une touche de couleur acidulée dans le square Viviani-Montebello (Paris 5e) toujours endormi et dénudé.

À l’arrière plan, l’église de Saint-Julien-le-Pauvre. Commencée vers 1170 et terminée vers 1240, c’est l’une des plus anciennes églises de Paris.

L’hiver sans protection de l’impatiens sodenii

Pied d'Impatiens sodenii subsp. sodenii dans une jardinière sur mon balcon en hiver, Paris 19e (75)
L’automne et l’hiver auront été tellement doux dans Paris que je n’ai pas été obligé de protéger mes plantes peu rustiques sur mon balcon. Mon pied d’Impatiens sodenii subsp. sodenii que j’avais rabattu en fin d’automne pour pouvoir l’envelopper plus facilement avec des protections a passé la mauvaise saison à l’air libre et montre déjà des signes de reprises.

Tout est resté sans aucune protection, mais je surveille avec attention les prévisions météorologiques pour pouvoir couvrir très vite ces végétaux frileux à la moindre alerte de forte gelée.

L’arbre bleu de Pierre Alechinsky (Paris 5e)

L'arbre bleu, fresque de Pierre Alechinsky, rue Descartes, Paris 5e (75)
L’artiste Pierre Alechinsky , dans le cadre du projet des « Murs peints de l’an 2000 », a peint un immense arbre bleu sur la façade d’un immeuble du 5e arrondissement de Paris, à l’entrée du quartier Mouffetard-Contrescarpe.

L'arbre bleu, fresque de Pierre Alechinsky, rue Descartes, Paris 5e (75)
À côté de l’arbre peint, vous pouvez lire le poème d’Yves Bonnefoy célébrant « l’arbre des rues » :
« Passant,
regarde ce grand arbre
et à travers lui
il peut suffire.

Car même déchiré, souillé,
l’arbre des rues,
c’est toute la nature,
tout le ciel,
l’oiseau s’y pose,
le vent y bouge, le soleil
y dit le même espoir malgré
la mort.

Philosophe,
as-tu chance d’avoir l’arbre
dans ta rue,
tes pensées seront moins ardues,
tes yeux plus libres,
tes mains plus désireuses
de moins de nuit. »

L'arbre bleu, fresque de Pierre Alechinsky, rue Descartes, Paris 5e (75)

L'arbre bleu, fresque de Pierre Alechinsky, rue Descartes, Paris 5e (75)

L'arbre bleu, fresque de Pierre Alechinsky, rue Descartes, Paris 5e (75)