141 espaces verts labellisés « EcoJardin » pour la qualité de leur gestion écologique

Label ÉcoJardin
Le label EcoJardin, dont le comité de labellisation se réunissait vendredi 29 novembre dernier, a permis de distinguer 85 nouveaux sites cette année, soit depuis son lancement début 2012, 141 sites reconnus pour leur gestion écologique. En s’appuyant sur un référentiel public, référence de gestion écologique des espaces verts, le label fournit aux habitants et usagers des espaces verts publics ou privés ouverts au public une information claire et vérifiée sur le terrain par des experts indépendants.

Les retours d’expérience recueillis auprès des gestionnaires de sites labellisés dans toute la France métropolitaine – 27 villes, 2 EPCI et 2 conseils généraux, 2 entreprises, 5 établissements d’enseignement et 1 particulier – montrent que le processus de labellisation implique un travail préparatoire qui leur permet souvent à la fois de structurer leur démarche locale, de former et mobiliser leurs agents tout en valorisant les compétences des jardiniers, à qui la reconnaissance du label procure une nouvelle fierté de leur métier.

L’animateur du label, Natureparif, en retire aussi des observations statistiques utiles sur l’évolution des pratiques :  » les labellisés figurent parmi les meilleurs en matière de gestion écologique des espaces verts au plan national » explique Liliane Pays, présidente de l’agence. « L’analyse fine des données recueillies nous permet de mettre à jour les points sur lesquels nous devons collectivement encore progresser, comme le suivi de la faune et de la flore ou la connaissance de la biodiversité des sols. »

Des bonnes pratiques que soutient et diffuse Plante & Cité, plateforme nationale d’expérimentations et de conseils en espaces verts, propriétaire du label et qui en établit le référentiel : Pour François Colson, son secrétaire général, « le processus de labellisation démarre lentement et progressivement, avec des acteurs clés sûrs de la qualité de leur gestion. Le nombre de sites labellisés est appelé à une croissance rapide dans les prochaines années à mesure que les collectivités l’utiliseront comme vecteur de changement de leurs pratiques et que les entreprises prestataires le proposeront comme outil de contrôle qualité. »

Inscriptions et détails des sites labellisés sur www.label-ecojardin.fr

Sites ayant obtenu le label EcoJardin en Île-de-France

  • Crédit agricole, site des Chênes-Guyancourt
  • Ville de Colombes : centre nature, coulée verte, parc Caillebotte
  • Ville de Fontainebleau : cimetière communal
  • Ville de Gennevilliers : coulée verte du parc des sports
  • Ville de Nanterre : parc des Chenevreux
  • Ville de Paris : parc Montsouris, petits parcs Montsouris, site secondaire 12e Nord-Paul Valéry, 20ème gare de Charonne, parc Floral (12e), parc des Buttes-Chaumont (19e), atelier Saint-Mandé, École du Breuil (12e), jardin des Serres d’Auteuil (16e), jardin du Champs de Mars et promenade d’Australie (7e), jardin du Temple (3e), les jardins des Champs-Élysées (8e), mail de Bièvre et jardin Michelet (13e), parc de Bagatelle (16e), square de la Folie Titon (11e), square des Batignolles et espaces verts proches (17e), square Louise Michel et espaces verts proches (18e), square Sarrabezolles (15e).
  • Ville de Versailles : arbres d’alignements de Versailles, jardin de l’école des postes, parc Balbi, parc Bonne Aventure, parc de la Porte Verte, parc de Picardie, Parc des Nouettes, Parc Sémallé, square Jeann d’Arc, cimetière des Gonards, cimetière de Notre-Dame.
  • Conseil général du Val-de-Marne : parc départemental du Morbras
  • Gecina, 199, rue Saint-Charles, Paris.

Commentaires (2)

  1. jpp

    Tout cela est très bien…quoique hors de portée financière de mon petit jardin. Ces labels sont utiles mais ne disent pas tout. Je me souviens de deux agriculteurs dans le Morvan : l’un labellisé bio et farouche opposant à l’Agenda 21 , l’autre pas labellisé et le seul à conserver des vraies haies (hautes ).

  2. jpp

    Tout cela est très bien…quoique hors de portée financière de mon petit jardin. Ces labels sont utiles mais ne disent pas tout. Je me souviens de deux agriculteurs dans le Morvan : l’un labellisé bio et farouche opposant à l’Agenda 21 , l’autre pas labellisée et le seul à conserver des vraies haies (hautes ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Partagez3
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez