Un massif bleu tout l’été

Massif de verveines de Buenos-Aires et pérovskias, Prés du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire (41) s’est agrandi avec un nouveau parc, les Prés du Goualoup. Sur dix hectares dessinés par le paysagiste Louis Benech de nombreuses œuvres d’art contemporain et des jardins ont été installés. Quand vous y accédez en venant du Festival des Jardins, vous passez dans un jardin bleu composé notamment de verveines de Buenos-Aires, de pérovskias et de blé d’azur.

Massif de verveines de Buenos-Aires et pérovskias, Prés du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

Un bel ensemble où dominent les verveines de Buenos-Aires (Verbena bonariensis) et les pérovskias (Perovskia atriplicifolia). Un mélange de bleu et de violet qui donne de loin une impression de vague bleue aux teintes très douces.

Massif de verveines de Buenos-Aires et pérovskias, Prés du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

Si vous souhaitez recréer chez vous cet ensemble, choisissez une parcelle de terrain très ensoleillée avec un sol bien drainé. Les verveines sont peu rustiques, mais elles se ressèment facilement et peuvent repousser d’une année sur l’autre par semis spontané. Les pérovskias repoussent chaque année au printemps, les tiges de l’année précédente ayant été rabattues. Quant au blé d’azur (Elymus arenarius ‘Glaucus’), il s’agit d’une graminée vivace, à caractère envahissant. Il drageonne beaucoup et a vite fait d’envahir la plate-bande.

Massif de verveines de Buenos-Aires et pérovskias, Prés du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

Massif de verveines de Buenos-Aires et pérovskias, Prés du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

Beaucoup d’effet avec des plantes faciles à cultiver. Et surtout, du bleu tout l’été, couleur rare pendant la belle saison.

Massif de verveines de Buenos-Aires et pérovskias, Prés du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

By |2013-08-11T21:54:35+00:00août 12th, 2013|fleur|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. Josette 12 août 2013 at 8 h 50 min

    J’aime beaucoup la verveine de Buenos-Aires et le Perovskia qui sont parmi mes végétaux préférés ; réunis sur une grande surface c’est vraiment très réussi.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok