Camille They et le Collectif « Le 16Bis » soufflent leur 1er anniversaire et présentent « Mosaïque de talents Art et nature »

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)

Camille They, artiste scénographe de jardin et le Collectif « Le 16 Bis » soufflent leur première bougie le 11 juin 2013 lors de l’exposition « Mosaïque de talents Art et Nature », dans le jardin éco-poétique du 16 bis rue Salvador Allende à Saint-Ouen.

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)

Durant cette première année, le collectif « Le 16 Bis », représenté par Jérôme Mesnager, Gérard Laux des Mosko associés, Claude Pasquer, artiste paysagiste qui installe un « Ibis rouge », représentation de Thot dieu de la parole créatrice, Xavier Dumont, sculpteur de Folies, Christian Gesland, Iris Vargas et ses marbres sauvages, Paco Medina, Marie Luce Rozand et ses sculptures végétales ont été rejoints par PIOC PPC, artiste peintre, qui utilise des symboles puisés dans la nature qui nous interrogent sur la conservation des espèces, notre rôle et notre place dans une société en perpétuelle évolution, nous laissant toujours la liberté d’interprétation de l’œuvre. Il interviendra sur des ruches qui seront installées ensuite dans les ruchers de la Ville de Saint-Ouen, situé dans le nouvel éco-quartier, Suriani, artiste brésilien, propose une actualisation d’images mythiques dans le contexte urbain contemporain avec ses hybrides homme-animal inspirés des archétypes mythologiques des cultures chamaniques de l’Amérique Latine, Joë Big Big, sculpteur, présente une « femme balançoire », Jérôme Gulon dit Morège, créateur de mosaïques urbaines, Mylène Desmares, artiste adepte du « Yarn Bombing » installe des habillages Bombing autour d’arbres qui entourent le « Messager de lumière » de Jérôme Mesnager, Brigitte Loigerot, sculpteur, travaille sur les miroirs et l’ardoise, Dominique Hordé, peintre, experte en couleur, création art mural, Cécile Chareyron, sculptures lumineuses avec ses « petites déesses de la fertilité », Muriel Joubert, avec un arbre à oiseaux en céramique, Xavier Trinquard, installe un totem pour des insectes et autre petites bestioles adeptes de la biodiversité, les champignons de Nicolas, sculptés dans des troncs d’arbre… et Déchets d’Arts, qui mutualise les disciplines artistiques autour des déchets.

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)
Et bien sûr Camille T., créatrice du jardin et initiatrice du projet, présente ses « Florigrammes » et impressions sur pierre, les « Lithogrammes », qui seront exposés dans le jardin ainsi qu’à l’Office du Tourisme de Saint-Ouen (marché aux puces) jusqu’au 21 juin.

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)

À propos
« Le 16 bis » est un lieu citadin, relié à la Nature, voué aux rencontres autour d’Artistes et de créateurs inspirés par le jardin et le Land Art, un lieu d’initiation et de partage. C’est un laboratoire de création « éco-poétique » et un îlot de résistance dans la ville.
Ce jardin est destiné à mettre en place une passerelle entre Art Nature dans la ville, tout en préservant la biodiversité et en tissant du lien social autour de la création.
L’artiste et la Nature sont reliés : créativité et faculté d’adaptation sont les deux qualités fondamentales partagées par les jardiniers et les artistes, mettant ainsi en avant une relation éthique vis à vis de la Nature.
« Le 16 bis » soutient « Le Nouveau Naturalisme intégral », Franz Krajcberg et Claude Mollard.

Commentaire (1)

  1. Blais Sylvie

    bonjour,
    le jardin est-il visitable?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Partages
Partagez14
Tweetez
+1
Enregistrer8
Partagez