13ème Festival des Murs à Pêches

Affiche du 13ème Festival des Murs à Pêches
La Fédération des Murs à Pêches a lancé cette année la première édition d’un appel à création de Land Art, jardins créatifs, verticaux et éphémères pour ce 13ème Festival des Murs à Pêches qui se déroulent à Montreuil (93). Ce festival milite pour la sauvegarde et la valorisation de ce quartier de Montreuil d’une surface d’une cinquantaine d’hectares qui présente un paysage remarquable.

22 associations vous accueillent. Vous visiterez les parcelles associatives et certains jardins familiaux sur une surface d’un peu plus de 2 hectares. Vous y découvrirez les créations in situ dans les différents clos à Pêches qui s’articulent en une forme de labyrinthe, ou encore des concerts, des pièces de théâtre, de la danse contemporaine, des courts métrages, des œuvres photographiques.

Le programme est en ligne sur : fedemuraspeches.org

Des structures modulaires imaginées par l’atelier 14 et l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Belleville abriteront des stands associatifs sur la Prairie.
Enfants et adultes, vous pourrez pratiquer le Land Art in situ avec l’Atelier Marguerite Ficelle, concevoir un jardin vertical avec l’association Recupcréa, écouter une comptine avec Coline ou encore réaliser un jardin miniature avec L’Atelier de Poterie.
Il est possible de se restaurer sur place ou d ’apporter pique nique et couverture pour s’installer sous un arbre.

Le dimanche à 15h30 si le sujet vous intéresse participez au débat « Urbain fragile, Urbain rare, le futur des Murs à Pêches », selon le thème du stage international organisé par L’École Nationale Supérieure d’Architecture Paris la Villette avec des universités d’Amérique du Sud invitées en mai 2013. Vous échangerez avec les étudiant-e-s de L’ENSA la Villette, sur ces questions présentées dans une exposition.

Imaginé par Yan Santelli et Cécile Charpentier, à la manière du balisage de chemins de randonnées, des repères guident le promeneur urbain vers le site des Murs à Pêches à partir du métro mairie de Montreuil (sortie n°2). Les balises prennent forment à travers des « loques » réinterprétées. Les loques sont emblématiques du système de palissage des pêchers sur les murs.

Ce festival a été imaginé par des associations mobilisées pour la sauvegarde du quartier des Murs à Pêches de Montreuil contre les risques d’urbanisation et de destruction de ce patrimoine historique et végétal. Il s’agit de continuer d’innover dans l’action.

En 2003, l’association des Murs à Pêches a obtenu que 8,5 hectares soient classés au titre des sites et paysages.

Le quartier des Murs à Pêches de Montreuil est le vestige d’un savoir-faire horticole qui a modelé le territoire en un immense damier. La technique de culture des pêchers en espalier a débuté au 17ème siècle pour s’étendre progressivement. Plus de 600 kilomètres de murs ont été ainsi édifiés sur la commune pour produire une vingtaine de variétés de pêchers de réputation internationale.

Les Murs à Pêches aujourd’hui, c’est une mosaïque d’habitats tsiganes, de friches, d’espaces boisés classés, de jardins associatifs et culturels.

Pour découvrir le Festival des Murs à Pêches
Samedi 8 juin dès 16h.
Dimanche 9 juin dès 11h.
Impasse de Gobétue, niveau du 23, rue Saint Just, 93100 Montreuil-sous-Bois.
Préférez la marche à pied, le métro, le bus, ou encore le vélo (un parking à vélo est à votre disposition).
Métro : ligne 9, station Mairie de Montreuil. Parcours marqué de loques depuis la sortie n°2 du métro à la station Mairie de Montreuil.
Bus : lignes 121 ou 102, arrêt arrêt Danton; ligne 122, arrêt Saint Just.

Commentaires (2)

  1. Pingback: Tentative d’encadrement du temps (Stacey) » Paris côté jardin

  2. jpp

    Il faut savoir que seule une petite partie du site est classée, donc sera sauvegardée. Pour le reste, Madame Voynet a des projets…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez