L’art du Jardin, une nouvelle expérience végétale

Affiche L'Art du Jardin
Du 31 mai au 3 juin 2013, le temps d’un long week-end, l’Art du Jardin va innover au Grand Palais en associant pour la première fois jardins, tableaux végétaux et rencontres inattendues. Un événement végétal jamais vu en France !
Une mise en scène totalement originale et ludique, la plus « grande serre du monde » va se transformer en jardins, terrasses et tableaux végétaux composés de plantes exceptionnelles

produites par les plus grands pépiniéristes d’Europe. Une balade innovante et organique, permettra de découvrir 13 000 m2 de créations à travers un parcours instinctif : espace piquenique, clairières végétales, cabane perchée, conférences…
L’Art du Jardin va vous proposer un voyage temporel et sensoriel, pour une approche globale du monde végétal. Alors que la nature s’empare du béton, que l’intégration du végétal dans le paysage urbain est devenue un enjeu majeur, L’Art du Jardin au Grand Palais devrait s’imposer comme le rendez-vous incontournable pour le grand public comme pour les professionnels.
Erik Dhont, l’architecte paysagiste belge de renommée internationale, invité d’honneur de L’Art du Jardin au Grand Palais
Faire connaître la création belge en matière de jardins, c’est à Erik Dhont qu’a été confiée la tâche délicate de transmettre les qualités, les valeurs et la connaissance de cette
passion à travers la beauté intemporelle et évolutive de son œuvre qui utilise l’espace comme un tremplin stimulant la vie sociale, culturelle et sensorielle.
« La Belgique : terre de jardins secrets« , c’est le thème choisi par Erik Dhont.
Celui-ci a élaboré un espace de 400 m² imaginé selon plusieurs axes : héritage et culture, design, recherche, savoir-faire et production, liés par des ponts dédiés à la rencontre et aux échanges. Trois espaces pour retrouver le beau et le bonheur : une initiation au voyage sensoriel selon trois espaces distincts, séparés sensuellement par des hêtres symbolisant l’écrin de verdure qu’est la forêt de Soignes, entourant partiellement la capitale, Bruxelles. Les jardins belges, une harmonie entre culture, nature et concept, entre acte nécessaire et pulsion artistique.
Dans un premier espace dédié à la culture : les photographies de Jean-Pierre Gabriel, habillent et illustrent à la fois la diversité, la créativité et aussi la spécificité des jardins belges, ainsi qu’une sélection d’une trentaine des plus beaux livres sur les jardins en Belgique, les paysagistes mondialement connus, l’horticulture, pour la plupart des pièces d’archives uniques.
L’espace central offre un chapelet de micro paysages composés de parterres d’herbes et de fleurs réalisés par le talentueux Thierry Bouthemy connu internationalement pour ses déclinaisons florales libres et oniriques.

Véritables œuvres d’art en soi, dessins, croquis, esquisses, plans de toute sorte et modélisations en plâtre très détaillées de ses diverses créations meubleront le troisième espace, évoquant à la fois l’acte de conception, le processus créatif et le projet en devenir.
Nef du Grand Palais, photo Grand Palais @ François Tomasi
Le champagne Pommery va réveiller votre âme d’enfant en érigeant une incroyable Cabane Perchée
Le projet de cette Cabane Pommery a été imaginé et conçu par Ghislain André (La Cabane Perchée), talentueux charpentier et compagnon du devoir et du tour de France. C’est une oeuvre d’art unique spécialement créée pour l’Art du Jardin. Point culminant et magique de L’art du Jardin, la cabane sera dressée à 13 mètres de hauteur, tel un arbre émergeant, dominant la canopée de cette serre exceptionnelle et offrant une perspective imprenable sur la diversité des tableaux végétaux. Des pilotis cintrés et s’évasant vers les voûtes du Grand Palais, tel un calice de bois, serviront de support à cette cabane inédite. Le vitrage à 360° et la charpente du toit à ciel ouvert permettant une perception réaliste et unique de tout le Grand Palais. Un escalier en colimaçon en lamellé de Red Cedar donnera accès à la Cabane Pommery.
Rendez-vous du jeudi 30 mai au lundi 3 juin 2013

Le jeudi 30 mai est réservé aux professionnels de 11 h à 18 h (sur invitation), avec l’accueil des journalistes à partir de 16 h et le vernissage de 18 h à 23 h (sur invitation).

Ouverture au public

  • Vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2013 : de 10h à 21h.
  • Dimanche 2 juin 2013 : de 10h à 19h.
  • Lundi 3 juin 2013 : de 10h à 17h.

Accès
Entrée Winston Churchill, avenue Winston Churchill, 75008 Paris.
Métro : lignes 1, 9 ou 13, stations Franklin-D.-Roosevelt, Champs-Élysées – Clémenceau.
RER : ligne C, station Invalides.
Bus : lignes 28, 42, 52, 72, 73, 80, 83 ou 93.

Vous pouvez réserver votre billet en ligne dès maintenant.

Commentaires (3)

  1. Emma BB

    Moi ça me rend curieuse ; je pense que j’irai voir. Merci beaucoup pour l’information !

  2. jpp

    Pour une fois, ce n’est pas moi le vilain petit canard…Mais je partagée l’idée que, faute de pouvoir empêcher un mouvement puissant, certaines sphères de pouvoir tentent de le récupérer. Quand on n’entend pas parler , comme à un récent colloque de l’école du Breuil, de « dictature du végétal »….

  3. nicole

    typiquement l’endroit où je ne mettrai jamais les pieds, la réunion de tout ce que je déteste dans l’univers du « jardin » vu par l’univers branchouille parisien …….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 Partages
Partagez15
Tweetez
+1
Enregistrer1
Partagez