Les plumes d’argent du cotoneaster

Haie de chalefs, Elaeagnus x ebbingei, Paris 16e (75)

Les jeunes pousses d’une haie de cotoneaster de Franchet (Cotoneaster franchetii) ont un aspect duveteux, avec un revers soyeux et lumineux qui offre un joli contraste avec le feuillage plus âgé vert foncé sur le dessus. Quand la haie bien taillée repousse au printemps, l’effet est saisissant.

Haie de chalefs, Elaeagnus x ebbingei, Paris 16e (75)

Haie de chalefs, Elaeagnus x ebbingei, Paris 16e (75)

Le bataillon de pousses est bien au garde-à-vous. Je trouve cela plus élégant et moins violent que les pousses écarlates des photinias.

Commentaires (2)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Excellente remarque, j’ai photographié cette haie avec ses baies rouges en automne, mais dans la précipitation la voici baptisée chalef. Promis, je n’ai pas fumé les feuilles ni picolé. Merci pour la rectification que je fais aussitôt. Besoin de vacances moi !

  2. antho

    tres beau mais ce n’est pas de l’éleagnus. il s’agit de cotoneaster franchetii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer3
Partagez