9ème Salon Jardins en Seine les 5, 6 et 7 avril 2013

9ème Salon Jardins en Seine les 5, 6 et 7 avril 2013

Pour sa 9ème édition, le salon Jardins en Seine accueillera ses visiteurs du 5 au 7 avril, sur la terrasse du Fécheray à Suresnes (Hauts-de-Seine).

Sur plus de 7000 m2, vous y rencontrerez  les acteurs du jardin –  horticulteurs, pépiniéristes, paysagistes, créateurs et artisans  – fiers de vous présenter leurs dernières créations et productions. Des espaces toujours renouvelés pour le plaisir des yeux et un moment de détente assuré.

Un concours très attendu : Jardin à vivre – Vivre au jardin
Pour cette édition 2013, le thème du concours offre aux paysagistes l’opportunité d’exprimer leur talent et leur imagination dans la mise en scène du quotidien.
Le jardin devient une nouvelle pièce à vivre de la maison et se décline au gré des évènements et des envies : lieu de détente, espace de réception, terrain de jeu…

Jardins de Nuit
L’occasion cette année encore de découvrir les créations des paysagistes sous un angle différent, sublimés par un éclairage soigné et raffiné. Une visite de nuit originale à partager en famille ou entre amis.

Exposition vente printanière de végétaux
Un large choix s’offre aux visiteurs à la recherche de plantations de saison : arbustes, fruitiers, légumes, plantes aromatiques et vivaces. Les exposants pépiniéristes, rosiéristes et horticulteurs seront ravis de vous apporter leurs conseils pour ornementer vos terrasses et jardins.

Carré déco-jardin
A ne pas manquer,  cet espace dédié aux artisans qui vous présenteront leurs nouveautés en matière de mobilier et décoration du jardin. Une bonne occasion de trouver des idées pour associer convivialité et décoration.

Pour accéder au salon Jardins en Seine
Terrasse du Fécheray, Mont Valérien, Suresnes (92)
Vendredi de 12h à 21h; samedi de 10h à 20h; dimanche de 10h à 19h.
Tarif : 5€.
Train : gare SNCF Suresnes-Mont Valérien.
Tram : ligne T2.
Bus : lignes 360 ou 24.

Commentaires (3)

  1. Pingback: Fleurs rouillées » Paris côté jardin

  2. Pingback: Le festival de couleurs du bambou sacré » Paris côté jardin

  3. jpp

    Décidément, « Le jardin devient une nouvelle pièce à vivre de la maison » est une phrase qu’il faut apprendre par cœur pour avoir son diplôme à l’école de commerce. Une phrase qui ne colle plus au ressenti de nos contemporains mais fait sans doute encore appel à leur cerveau reptilien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Partages
Partagez7
Tweetez
+1
Enregistrer2
Partagez