Archive journalières: 9 avril 2013

Anémones des fleuristes et ail d’ornement

Bouquet printanier d'anémones de Caen et d'Allium, Paris 19e (75)

Dimanche dernier, j’ai craqué pour ces belles anémones aux grandes fleurs et ces fleurettes d’Allium d’un blanc pur. Un petit plaisir printanier pour attendre avec plus de patience l’arrivée du printemps sur nos balcons et dans nos jardins…

Bouquet printanier d'anémones de Caen et d'Allium, Paris 19e (75)

Et la magie de voir les fleurs s’ouvrir très vite.

(suite…)

Lancement de l’année Le Nôtre au Domaine de Sceaux (Hauts-de-Seine)

Parc de Sceaux, Hauts-de-Seine

Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Yves Révillon, Vice-président du Conseil général en charge du Patrimoine non scolaire et des Promenades bleues et vertes, ont lancé « L’Année Le Nôtre » au Domaine de Sceaux hier lundi 8 avril.
Au programme :
Visite du chantier de réintroduction des parterres de broderies et de gazon des jardins du Domaine de Sceaux, à l’origine conçus par André Le Nôtre.
Cette visite était commentée par Pierre-André Lablaude, architecte en chef des Monuments historiques et maître d’œuvre du projet.
Le Conseil général des Hauts-de-Seine s’est fixé pour objectif de valoriser l’histoire des lieux en soulignant cette perspective paysagère majeure et en jouant sur la hiérarchie des parterres, fidèle en cela aux jardins réguliers des XVIIe et XVIIIe siècles.
Vernissage de l’exposition en plein air « Le Nôtre à Sceaux »
Seize panneaux disséminés dans le parc présentent l’art d’André Le Nôtre au Domaine de Sceaux (l’eau, les jeux optiques, les perspectives…).
Présentation des animations au Parc de Sceaux
Le Conseil général rend hommage au plus célèbre des jardiniers à travers de nombreuses animations : conférences, spectacles musicaux, visites guidées, journées d’études destinées aux professionnels…
Le chantier de restauration des parterres de broderies et de gazon en quelques chiffres :
  • 4 hectares réaménagés
  • 8 mois de travaux
  • 250 nouveaux ifs de 1,50 m taillés en topiaire
  • 70 000 buis, soit 6 km de linéaire végétal
  • 9 600 m² d’engazonnement