Les pélargoniums font leur retour dans certaines jardineries

Potée de géranium zonale (Pelargonium)

Cela devient presque traditionnel même si c’est toujours aussi anachronique, mais les premiers plants fleuris de géraniums zonales sont arrivés dans certaines jardineries avant la fin de l’hiver, en compagnie des primevères, des pensées et autres violettes cornues. Dès fois que l’on craquerait bêtement…

Le retour du froid est annoncé, donc pas de précipitation, vous aurez tout le loisir de trouver et d’acheter des géraniums zonales en avril ou en mai, quand il n’y aura en principe plus de risque de gelées en région parisienne. Sauf si vous avez une véranda ou une serre hors gel. Et si vous rencontrez en même temps des plants de tomates, oubliez les pour l’instant. L’heure est aux fleurs bisannuelles (pensées, violettes cornues, giroflées, myosotis, pâquerettes), aux bulbes printaniers, aux primevères. Les légumes et fleurs d’été doivent encore attendre pour faire leur entrée dans les jardins et les balcons.

Commentaires (6)

  1. jpp

    J’avais déjà sorti mes pélargoniums de manière irréfléchie. je les ai donc rentrés précipitamment. Par contre, je suis satisfait de voir qu’ils tiennent le coup dans une pièce à 20° . Peut-être pas à pratiquer tout l’hiver mais deux, trois mois, ça a l’air d’aller.

  2. Mireille

    J’ai hâte d’en remettre quelques uns mais pas avant le 15 mai ,c’est bien trop tôt pour les mettre dehors.

  3. mamiefanfan

    c’est un peu tôt à mon avis, un coup de gelée et hop!!! disparus !!!!

  4. Josette

    C’est comme les bikinis vendus au mois de Janvier/Février ! Juré, vu aux Galeries Farfouillettes il y a longtemps à Belle Epine dans le 94. Dehors il neigeait ! La différence c’est que les maillots de bain ne sont pas de l’ordre du vivant, les plantes oui ….

  5. Philippe à PAU

    C’est toujours bon de rappeler , en particulier aux urbains ,cette évidence de ne pas confondre les saisons.

  6. nicole

    du végétal vivant vendu comme du prêt à porter …. j’ai récement dissuadé une cliente naïve, dans une jardinerie, de déjà acheter des tomates, sous le regard furibard de la vendeuse en train de manipuler ses godets comme on manipulerat des sacs de croquettes pour chat ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez