La grenouille et le saxifrage araignée

Saxifrage araignée dans un vase en forme de grenouille, en Galice (Espagne) en fin d'hiver

Non ce n’est pas une fable inédite de La Fontaine. Mais la météo n’incitant guère au jardinage à l’extérieur, je vous propose un retour dans la maison avec une amusante composition végétale réunissant un vase grenouille et un pied de saxifrage araignée.

Saxifrage araignée dans un vase en forme de grenouille, en Galice (Espagne) en fin d'hiver

Le saxifrage araignée (Saxifraga stolonifera) se cultive aussi bien dedans que dehors. Depuis plusieurs années, j’en ai plusieurs pieds dans une grande jardinière sur mon balcon ombragée qui prospèrent au fil des ans sans aucune protection hivernale. Quand l’hiver est rude, ils disparaissent, mais au printemps, j’ai toujours vu des pousses repartir et très vite de nouveaux stolons se forment et vont coloniser l’espace, parfois les potées voisines. Dans la maison, il faut l’installer dans une pièce pas trop chauffée, avec une lumière importante, sans soleil direct. Une ambiance trop sèche abime le joli feuillage et provoque le dessèchement des fines tiges qui portent les rejets. On peut s’amuser à cultiver ce saxifrage sur un tuteur en mousse, en fixant les stolons au fur et à mesure qu’ils se forment pour qu’ils s’enracinent dans la mousse humide.

Il existe de nombreuses variétés, mais il faut courir les fêtes des plantes ou les pépinières de collection pour les dénicher. En jardinerie, il y a rarement une identification variétale. Mais vous pouvez trouver la variété ‘Tricolor’ à feuillage panaché de crème et de rose.

Commentaire (1)

  1. jpp

    Demain, on va avoir des jolies photos de neige…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Partages
Partagez4
Tweetez
+1
Enregistrer3
Partagez