Jardinière de campanules, hors saison, mais si mignonne !

Jardinière de campanules à fleurs doubles en hiver sur mon balcon, Paris 19e (75)

Pour moi (et je suppose pour un grand nombre de jardiniers), les campanules sont des fleurs printanières ou estivales, parfois les deux selon les espèces ou variétés. Mais avec la mode des plantes forcées et fleuries hors saison, on trouve désormais ces charmantes petites plantes vivaces du 1er janvier au 31 décembre. Cette petite jardinière était si charmante que je me suis laissé tenter.

Jardinière de campanules à fleurs doubles en hiver sur mon balcon, Paris 19e (75)

Les petites fleurs doubles en forme de coupe blanches ou violettes sont adorables, mignonnes comme tout. Elles ont tout pour faire craquer le client ! Qui en plein hiver se retrouve plutôt bien embêté avec ces plantes certes vivaces, mais fleuries à une saison qui n’est pas celle habituelle. Où installer ces campanules lorsqu’il gèle à pierre fendre dehors ? Pas dans la maison, c’est trop chauffé et pas assez lumineux. Je me suis résolu à les laisser sur mon balcon, dans un coin abrité.

Jardinière de campanules à fleurs doubles en hiver sur mon balcon, Paris 19e (75)

Pour le moment, elles résistent assez bien. Mieux que si je les avais installées au chaud dans la maison. Mais combien de temps cette jardinière va rester fleurie ? Mystère. Et pourrais-je ensuite espérer d’autres floraisons dans l’année ou les années suivantes. À suivre !

Commentaires (5)

  1. jpp

    Affirmatif : les gens du quartier ou ceux qui fréquentent l’église ont pris l’habitude de nous apporter des plantes qu’ils jetteraient autrement (nous, c’est notre association qui entretient le jardin de l’église saint-serge à la manière d’un jardin partagé). Ca marche pour les jacinthes, tulipes,primevères,etc… ou dans le cas d’arbustes vivaces devenus trop grands pour un balcon. Pour les arbres ça devient problématique.Quant on nous apporte une plante d’intérieur (ce que nous n’encourageons pas) c’est franchement moins bien : il nous faudrait trouver un moyen de les redistribuer!

  2. nanou

    oui si gentiment  » vieillotte  » !
    JPP , si j’ai bien compris vous récupérez ttes les potées défleuries qui vous sont apportées ?

  3. jpp

    La stratégie commerciale est maline : c’est le moment où l’ail de l’année précédente germe et où on manque cruellement floraisons ! Je dois avouer que ces campanules ont un charme « 1900 » (au sens positif) indéniable. Et je m’intéresse au suivi car si tout le monde craque pour cette jardinière, on va nous en déposer à St-S une fois défleuries.

  4. Philippe à PAU

    Nous avons craqué nous aussi hier chez Truffaut devant cette charmante petite jardinière pour un cadeau d’anniversaire à une amie.

  5. Mireille

    Elles me font rêver ces campanules ,je n’en ai jamais trouvé ici hélas.
    J’ai des campanules muralis ,au départ un petit pot qui s’est bien développé ,de nombreuses fois divisées j’en ai mis un peu partout , elles me comblent de fleurs pour mon plus grand bonheur une grande partie de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

177 Partages
Partagez5
Tweetez
+1
Enregistrer172
Partagez