La ville de Clichy engagée aux côtés de l’UNAF

Clichy, ville éco-responsable, affirme son engagement en faveur de l’environnement par son adhésion au programme national « Abeille, sentinelle de l’environnement » et inaugure un rucher au cœur des espaces verts des services techniques de la commune, au 71 rue de Paris. Gilles Catoire, Maire de Clichy, Conseiller Général des Hauts-de-Seine, Annabel Galinié, Maire-Adjointe déléguée au développement durable, à l’agenda 21, à l’environnement et aux actions de proximité, Henri Clément, Porte-parole de l’Union Nationale de l’Apiculture Française ont procédé à la signature de la charte et à l’inauguration du rucher hier jeudi 13 décembre 2012 à 16h30.

La ville de Clichy, soucieuse de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie, a développé de nombreux projets et campagnes de sensibilisation. Dès 2007, le Conseil Municipal s’est engagé à élaborer un agenda 21 local. Cette décision forte de sens impulse la dynamique de la ville dans sa réponse aux enjeux environnementaux.

Clichy préserve et valorise ses ressources naturelles
Clichy a participé à de nombreuses actions en faveur de la préservation de l’environnement et des ressources naturelles. Parmi ces évènements, on peut noter la dixième édition de la Semaine du développement durable en avril 2012 qui s’est ainsi inscrite dans le prolongement de la politique municipale en termes d’écologie.
Le Maire, Gilles Catoire, a rappelé, lors de la journée mondiale de la biodiversité en mai dernier, que la municipalité réalise « des actions et des projets concrets auprès des habitants pour les sensibiliser à adopter des comportements quotidiens favorables à l’environnement tout en y associant les entreprises, les commerces et les associations tels que l’Oréal, qui réalise actuellement un bâtiment HQE, permettant de réduire de 50% sa consommation d’énergie ».
Annabel Galinié, Adjointe au Maire déléguée au développement durable, à l’agenda 21, à l’environnement et aux actions de proximité a souligné qu’il était « nécessaire que les jeunes générations comprennent l’importance de la place de la nature et de la biodiversité. Il faut apprendre à apprivoiser et à vivre avec les insectes. Le miel produit à Clichy est urbain et multifleurs ce qui lui donne un meilleur goût ». Elle a conclu avec une citation de Marc-Aurèle « Ce qui n’est pas utile à l’essaim n’est pas non plus utile à l’abeille ».

Une étape de plus avec le partenariat « Abeille, sentinelle de l’environnement »
La Ville réceptive aux actions de l’UNAF a souhaité adhérer au programme « Abeille, sentinelle de l’environnement« . Le 21 juin dernier, six ruches ont été installées dans les espaces verts des services techniques. Ce rucher permettra notamment à l’occasion des Journées Nationales APIdays, les 21 et 22 juin 2013, de mettre en place à destination du public et des scolaires, de nombreuses animations gratuites, ludiques et pédagogiques autour de l’abeille et de la vie de la ruche.

Témoin et victime de la dégradation de notre environnement l’abeille, première ouvrière de la biodiversité, est en danger.
Apparue avec les plantes à fleurs, l’abeille existe sur notre planète depuis plus de 80 millions d’années. Aujourd’hui, plus de 80 % de notre environnement végétal est fécondé par les abeilles, qui jouent un rôle prépondérant de pollinisateur.
Ainsi, près de 20000 espèces végétales menacées sont encore sauvegardées grâce à l’action pollinisatrice des abeilles. Près de 40 % de notre alimentation (fruits, légumes, oléagineux…) dépend exclusivement de l’action fécondatrice des abeilles.
Pourtant, aujourd’hui, après avoir survécu à de nombreux changements climatiques, les abeilles sont menacées en raison de mutations profondes de l’environnement dues notamment à des pratiques agricoles inadaptées (emploi abusif de produits phytosanitaires de plus en plus toxiques, remembrement, monoculture, ensilage…).
Avec ce projet, l’UNAF rapproche l’abeille des citoyens grâce à l’installation de colonies d’abeilles dans les villes. Au travers de ce programme national, c’est la survie de l’abeille et de l’apiculture dans nos campagnes que l’UNAF défend avec détermination.
Un programme qui s’impose à l’heure où l’abeille est confrontée à un taux de mortalité record, en moyenne 300000 colonies disparaissent tous les ans depuis 1995 en France. La sauvegarde de l’abeille est un enjeu stratégique qui va bien au-delà du monde des apiculteurs… car l’abeille œuvre pour nous chaque jour et pose des questions essentielles : Quelle agriculture ? Quel environnement ? Quelle relation Homme /nature ?

Pour en savoir plus sur :
Clichy : www.ville-clichy.fr
La Charte et le programme « Abeille sentinelle de l’environnement » : www.abeillesentinelle.net

 

Commentaire (1)

  1. jpp

    La ville est encore loin d’avoir récupéré la densité de ruchers qu’elle avait encore au XIXème siècle . Cette manifestation est donc bien sympathique d’autant qu’il y a encore des résistances. Saint-Serge serait un endroit idéal mais je n’arrive pas, malgré la symbolique forte de l’abeille dans la religion orthodoxe.
    Mais n’oublions pas que la question de la biodiversité et de la pollinisation se joue au niveau des abeilles solitaires, bourdons etc…Et que c’est une autre paire de manches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez