Exposition vente de pommes marquées le dimanche 16 décembre 2012

À l’occasion de l’ouverture mensuelle du Jardin-école et du musée horticole à Montreuil-sous-Bois (93), le dimanche 16 décembre 2012 de 10h à 18h, une exposition vente de pommes marquées de Noël est organisée par la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil (SRHM). Des cadeaux originaux, aussi beaux que bons !

Pommes marquées, photo SRHM

Les pommes marquées, est-ce que vous connaissez ?
Cette technique remonte à Montreuil au 18ème siècle. Avec des pochoirs de papier les montreuillois marquaient les pêches et les pommes.
L’association maintient ce savoir-faire typique des murs à pêches et vous propose de souhaiter ainsi un « joyeux noël » et une « bonne année » à votre famille et vos amis.
Le marquage est naturel car il se fait sur l’arbre en protégeant une partie de la peau du fruit du soleil.
Il est fortement recommandé de réserver en téléchargement le formulaire sur le site internet de la SRHM.

Pomme marquée, motif de colombe, photo SRHM

Vous pourrez aussi déguster et acheter à cette occasion…

  • Le champagne d’Ile-de-France de Michel Biberon : champagne Blanc et Rosé cultivé dans ce petit bout de Seine-et-Marne situé dans la zone d’appellation du champagne,
  • Du pétillant de pomme… ce champagne des enfants, du cidre et du jus de pommes fermier,
  • Des sirops et liqueurs de menthe, de rose, de violette, de coquelicot de l’Herbier de Milly,
  • Des pâtes de coing du Jardin-école,

et pour le jardin,

  • Des arbres fruitiers en haute tige, des palmettes verrier, des scions à palisser  de pommier, poiriers, pruniers,
  • Des portes greffes de pommier pour greffer vos variétés préférées,
  • Des bottes de paille pour protéger de l’hiver votre potager ou les petits animaux du jardin.

Musée et Jardin-école
4, rue du Jardin-école,
93100 Montreuil-sous-Bois.

Commentaires (5)

  1. mamiefanfan

    Trop beau pour ête mangé; dommage que ces pommes ne se conservent pas !!!!

  2. jpp

    C’est cher comme tout produit artisanal de qualité. L’alternative est de le faire soi-même selon la tradition: pochoir de papier collé avec de la bave d’escargot.
    Je ne vais pas citer à nouveau le livre que je lis en ce moment, mais ceci nous rappelle la méthode employée dès le XVIIème siècle par les maraîchers parisiens pour lutter contre les produits importés de loin et produits en masse : évoluer vers la production de luxe. Au XVIIème siècle , ce sont les maraîchers de Paris intra-muros qui luttent contre la production de notre actuelle banlieue. Puis le cercle s’élargit…

  3. josette

    J’ai la solution pour le prix en ce qui me concerne : mon chien à la diète pendant 2 jours, voire 3, et je peux acheter une de ces jolies pommes…. Je plaisante bien sur !

  4. josette

    Une jolie tradition heureusement perpétuée.

  5. nanou

    très bonne idée mais les prix sont excessifs , 6 euros 1pomme,
    m’étonnerait qu’ils en vendent beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez