Les végétaux ont le sens de la rectitude

À chaque instant, les plantes effectuent des mouvements imperceptibles qui leur permettent de se maintenir debout. Elles sont soumises en effet au double défi de la gravité et du vent, et elles ne peuvent rester droites que par un contrôle actif. Pour la première fois, des chercheurs de l’INRA et du CNRS ont montré que le port dressé ne résulte pas de la seule perception de la gravité : les plantes doivent aussi percevoir leur propre courbure, et la rectifier. Ce travail permet par exemple de mieux comprendre comment les arbres forestiers peuvent rester droits au fil des ans. Le résultat de ces recherches, publié dans la revue des PNAS la semaine du 3 décembre 2012, fournit de nouvelles pistes pour l’amélioration génétique de la forme des troncs ou de la résilience à la verse des cultures(1).

Par |2012-12-09T20:28:38+01:0010 décembre 2012|botanique, études et statistiques, flore|3 Commentaires

Le sac à sapin d’Handicap International

Créé et géré par Handicap International, ce produit-partage écologique est le résultat d’une longue chaîne de solidarité. Handicap International est ainsi la première association à développer ses propres produits-partage. Chaque consom’acteur qui achète un sac à sapin reverse au minimum 1,50 euros permettant alors de financer des actions sur le terrain. Cette année encore, les crises humanitaires ravageant la région du Sahel et de la Syrie ont laissé les plus vulnérables sur le bord de la route.