5 décembre 2012 – Paris côté jardin

Archive journalières: 5 décembre 2012

Colloque Nourrir les villes… et développer les campagnes : pour une alimentation durable et responsable

Logo Mairie de Paris

La DEVE de la Mairie de Paris, la Chaire Unesco en Alimentations du monde, Montpellier SupAgro avec le soutien de la Fondation Carasso et de la Fondation Nicolas Hulot,vous proposent un colloque sur l’alimentation durable et responsable des villes le jeudi 13 décembre 2012 au Palais de la Découverte (Paris 8e).

Logo Montpellier SupAgro

Au milieu des années 2000, la population mondiale est devenue majoritairement urbaine. En 2050, plus des deux tiers des humains habiteront en ville. L’urbanisation se fera principalement par accroissement des grandes agglomérations : en 2025, 27 cités auront plus de 10 millions d’habitants, avec Tokyo en tête de liste (plus de 36 millions d’habitants) et Paris en 27e position (10 millions).
Pour nourrir les villes avec des aliments de qualité (équilibrés, nutritifs, accessibles et partagés) et développer durablement les campagnes, il faudra inventer une nouvelle façon de produire, plus respectueuse des ressources naturelles, plus soucieuse de l’équité du travail et de sa rémunération, créatrice de sens et de valeurs, tant pour les producteurs et l’espace rural que pour les consommateurs. Dans cette évolution, les grandes métropoles du XXIe siècle constitueront un formidable laboratoire d’innovations.
L’objectif du colloque est d’apporter des connaissances sur des expériences novatrices et de réfléchir en termes de prospective aux facteurs susceptibles de permettre les changements d’échelle nécessaires. Des scientifiques et des acteurs de terrain nous apporteront leurs analyses et leurs convictions. Celles-ci seront soumises aux parties prenantes du système alimentaire et à des organisations de la société civile.

(suite…)

Les sapins de Noël des créateurs

Vous avez jusqu’au 9 décembre 2012 pour découvrir la dix-septième édition de l’exposition des Sapins de Noël des Créateurs.

Sur une idée de Marie-Christiane Marek, journaliste et productrice d’émissions de Mode, chaque année les grands noms de la mode, du design et de l’architecture créent chacun, une oeuvre unique vendue aux enchères lors d’une prestigieuse soirée de gala. Les bénéfices sont versés à une association choisie (Orphelins d’Auteuil, Sol en Si, L’enfant @ l’hôpital) et permettent de financer une action précise et concrète. En 2011, Les Sapins de Noël des Créateurs ont reversé 81300 euros à l’Association A.V.E.C. du Professeur Khayat pour la recherche contre le cancer.

Hôtel Salomon de Rothschild,
11, rue Berryer,
75008 Paris.
De 10h à 18h, entrée gratuite.

La SNHF reconnue d’intérêt général

Logo de la SNHF

Les Pouvoirs Publics viennent d’attribuer à la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) le statut d’intérêt général.

Par cette reconnaissance, tous les dons effectués par les particuliers et les entreprises (au titre du mécénat) pourront désormais bénéficier des réductions fiscales liées à ce régime.
Forte de plus de 100 000 adhérents, avec un ancrage régional important, la Société Nationale d’Horticulture de France devrait, de part l’obtention de ce nouveau statut, pouvoir développer ses moyens. Avis aux généreux donateurs !

Le saviez-vous ?
Réduction d’impôt pour dons effectués au profit d’organismes d’intérêt général
Vous devez effectuer un don sans rien recevoir en contrepartie. Votre don peut prendre l’une des formes suivantes :

  • versements directs,
  • abandon exprès de revenus ou de produits (abandon de droits d’auteur par exemple),
  • frais que vous avez personnellement engagés dans le cadre de votre activité bénévole et que l’association ne vous rembourse pas.

Le montant ouvrant droit aux réductions d’impôt s’élève à 66% des sommes versées dans la limite des 20% du montant imposable. Lorsque le montant des dons dépasse la limite de 20 % du revenu imposable, l’excédent est reporté sur les 5 années suivantes et ouvre droit à la réduction d’impôt dans les mêmes conditions. En cas de nouveaux versements au titre des années suivantes, les excédents reportés ouvrent droit à la réduction d’impôt avant les versements de l’année. Les excédents les plus anciens sont retenus en priorité.

 

Vegetal invader #1 à la Galerie Jeune Création du 7 décembre 2012 au 19 janvier 2013

Sculpture Big Bang, Aurélie Slonina

La galerie Jeune Création accueille une exposition personnelle inédite d’Aurélie Slonina, intitulée Vegetal invader #1. Cette exposition permet de découvrir une dizaine d’œuvres récentes de l’artiste, toutes réalisées au cours de l’année 2012 et présentées pour la première fois. Installations, sculptures et dessins investissent l’espace de la galerie, une première pour l’artiste particulièrement habituée à produire des œuvres destinées à l’espace urbain.

Aurélie Slonina travaille sur les relations ambivalentes que l’homme entretient avec son environnement. Dans ses œuvres, où se mêlent légèreté et gravité, elle met en tension la maîtrise et la perte de contrôle de l’homme sur la nature. Il semble qu’à trop vouloir la maîtriser à force de progrès scientifique et technologique, il en ait perdu son contrôle et fait engendré une nature d’une ère nouvelle. Aurélie Slonina crée des hybrides dans lesquels elle s’ingénie à mêler des éléments contraires. Ses interventions extérieures représentent des anomalies qui finissent par s’adapter et se confondre à leur environnement. La greffe fonctionne et décrit un paysage en pleine mutation, entre fiction et réalité. Quel est le degré d’hybridation des choses ou de la nature qui nous entoure ? En recherchant dans la nature contemporaine ses propres contradictions, l’artiste en dégage son aspect absurde, décalé, souvent ironique de la réalité. Ses installations usent d’une certaine permissivité, légèreté et indulgence face à la violence qu’elles mettent en scène. Les œuvres présentées dans l’exposition sont le reflet de ces interrogations, préoccupations et constats.

Vegetal invader, une série de stickers représentant des pots de fleurs appartenant au mobilier urbain contemporain et dont les tailles variables créent une profondeur de champs, sont collés sur la vitrine de la galerie. Ils apparaissent tels des objets volants non identifiés traversant la ville. Ces jardinières contiennent un échantillon de nature urbaine dans ce qu’elle a de plus artificiel. Modifiées, mutantes, celles-ci semblent venir d’un autre monde, occupant la ville comme des envahisseurs. Les stickers issus du street art redonnent à cette nature un aspect sauvage, moins embellissant. (suite…)

Noël avec Barbie aux Galeries Lafayette (Paris 9e)

Façade illuminée des Galeries Lafayette, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)

Changement radical de décor pour les illuminations des façades des Galeries Lafayette le long du boulevard Haussmann dans le 9e arrondissement de Paris. Ce n’est plus la luxuriance des années précédentes, l’ambiance est plus contemporaine avec en vedette Barbie, la poupée plus que quinquagénaire de Mattel.

Moins de magie à l’extérieur avec les illuminations, il faut aller sous la coupole pour rêver davantage avec le somptueux sapin géant Swarovski que je compte bien vous montrer un de ces jours, quand j’aurai réussi à braver la foule (terrible le week-end).

Galeries Lafayette Haussmann
40, boulevard Haussmann, 75009 Paris.