Bilan climatique provisoire de l’année 2012

//Bilan climatique provisoire de l’année 2012

Bilan climatique provisoire de l’année 2012

Qu’il s’agisse des températures, des précipitations ou de l’ensoleillement, l’année 2012 s’annonce globalement sur la France comme assez proche de la normale.

Légèrement inférieure à la normale* sur le quart nord-ouest du pays, la température moyenne est supérieure sur le Sud-Est. Ce contraste géographique est encore plus marqué en ce qui concerne les températures maximales. Moyennée sur l’ensemble de la France et sur les 11 premiers mois de l’année, la température moyenne annuelle est proche de la normale*.

La pluviométrie en 2012 est marquée par de fortes disparités régionales. Globalement déficitaire au Sud, notamment dans le Sud-Ouest et le Languedoc-Roussillon, le cumul de précipitations est excédentaire sur le Nord – Pas-de-Calais et les Pays de la Loire. Cumulée sur l’ensemble du pays, la quantité d’eau recueillie sur les 11 premiers mois est inférieure de près de 5% à la valeur moyenne.

Sur les 11 premiers mois de l’année, la durée d’insolation annuelle est proche de la normale** sur l’ensemble de la France.

Plusieurs évènements remarquables se sont produits en 2012 : une vague de froid exceptionnelle a touché l’ensemble du pays début février, la fin de l’été a été marquée par une vague de chaleur tardive et deux tempêtes se sont succédé sur les régions méditerranéennes fin octobre.

* moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010
(Source : Météo-France)

By |2012-11-28T21:58:32+00:00novembre 29th, 2012|météo et climat|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. nicole 29 novembre 2012 at 8 h 41 min

    ce que ce court bilan ne précise pas (et comment le faire avec des moyennes, la façon la moins efficace, quand même, de rendre compte d’un phénomène ….) c’est l’étrange répartition des successions de beau temps et de mauvais temps, qui a , en tous cas par chez moi, complètement fait fi des traditionnelles saisons ! paradoxalement, pour ce qui concerne le jardin d’agrément, le résultat n’a pas été mauvais du tout ! côté potager, c’est une autre histoire …..encore qu’un peu de surveillance m’ait permis des récoltes correctes, un peu maigres …..

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui