Les saisons passent, la bette à cardes jaunes continue à briller

Poirée à cardes jaunes dans un massif du square Henri Collet, Paris 16e (75)

Le jeune plant installé au printemps s’est peu à peu étoffé, prenant de plus en plus de hauteur et d’ampleur, étalant ses larges feuilles brillantes et dressant ses côtes ensoleillées dans les massifs de fleurs d’été. Quand ces dernières déclinent les unes après les autres avec l’arrivée de l’automne, le légume décoratif reste fidèle au poste et toujours aussi décoratif, ses coloris s’harmonisant très bien avec ceux de l’arrière-saison.

Poirée à cardes jaunes dans un massif du square Henri Collet, Paris 16e (75)

Poirée à cardes jaunes dans un massif du square Henri Collet, Paris 16e (75)

C’est du soleil dans les plates-bandes, quelle que soit la météo !

By |2012-10-29T22:06:23+00:00octobre 30th, 2012|légume, parc ou jardin, Paris|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. nicole 31 octobre 2012 at 8 h 55 min

    ce sont des merveilles, ces cardes très colorées, et jusqu’aux gels, les feuilles jouent leur rôle aussi !
    je cultive dans mon potager des blettes dites « blondes » qui sont, années après années, issues des graines de l’an passé, et ce depuis des lustres, mon grand père les avait déjà dans son potager !

  2. Michèle 30 octobre 2012 at 19 h 42 min

    Je la trouve particulièrement jolie et très en forme!!!!bravo!!!

  3. josette 30 octobre 2012 at 16 h 07 min

    Superbe !

  4. mamiefanfan 30 octobre 2012 at 12 h 38 min

    Très décoratif!!!

  5. jpp 30 octobre 2012 at 10 h 45 min

    Ca passe l’hiver et monte en graine l’année suivante en prenant des formes torturées que j’aime beaucoup.

  6. Paule 30 octobre 2012 at 10 h 04 min

    Ah oui, c’est costaud et joliment nervuré ces cardes ! dans les Dadagreen, elles sont rouges et continuent à s’épanouir encore fin octobre !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok