Le papyrus a du toupet !

Papyrus (Cyperus papyrus) dans un massif du jardin des présentateurs, parc de Bagatelle en été

De l’eau et du soleil, il n’en faut pas plus au papyrus (Cyperus papyrus) pour déployer ses larges toupets suspendus aux extrémités de longues tiges raides. En quelques mois à peine, la petite plante installée au printemps devient une grande gerbe qui frémit à la moindre brise.

Papyrus (Cyperus papyrus) dans un massif du jardin des présentateurs, parc de Bagatelle en été

Que ce soit en pot ou dans un massif, le papyrus n’est jamais aussi beau que lorsqu’on l’installe dehors en plein soleil pour la belle saison. À l’intérieur, à moins d’avoir une véranda, une serre ou une pièce très ensoleillée et peu chauffée, il est difficile d’obtenir des sujets aussi vigoureux et imposants que ceux plantés dans le jardin. Cette espèce pousse moins bien dans un appartement que son proche petit cousin, Cyperus alternifolius, plus facile à cultiver en plante d’intérieur.

Mais si vous en avez en pleine terre dans votre jardin, il va falloir penser à bientôt les rempoter pour les rentrer avant l’arrivée des nuits trop fraîches. Avant la fin du mois, il faudra mettre à l’abri les potées, dans un emplacement baigné de soleil le plus longtemps possible dans la journée. Et évitez la proximité des radiateurs qui dessèchent l’atmosphère et favorisent les attaques d’araignées rouges très dévastatrices.

Commentaires (4)

  1. Michèle

    Très beaux ces papyrus!!!Merci de ces belles photos

  2. lilou

    agréable plante , qui change un peu de ttes ces graminées que l’on voit partout

  3. Patrick Mioulane

    Belle image, amitiés. MiouMiou

  4. josette

    C’est une bonne idée en bordure de mon bassin. Pour l’hiver j’ai la véranda et s’il gèle trop fort, je pourrais les rentrer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

117 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer116
Partagez