Archive journalières: 1 septembre 2012

Expressions « fleuries » en direct du potager

Exposition "Savez-vous planter les choux ?", parc de Bagatelle

En visitant l’exposition « Savez-vous planter les choux ? » installée dans le parc de Bagatelle, je me suis amusé à photographier les panneaux présentant un florilège d’expressions courantes utilisant un nom de légume avec à chaque fois la signification de cette courte phrase ô combien potagère.

En avoir gros sur la patate : En avoir gros sur le coeur.
Pousser comme des champignons : Grandir très rapidement.
Avoir un coeur d’artichaut : Tomber facilement amoureux.
En faire ses choux gras : En faire son profit.
Avoir du sang de navet : N’avoir aucun courage.
Le panier à salade : La voiture cellulaire. (suite…)

Belle floraison de mon Pavonia ‘Miskii’

Pavonia 'Miskii' (Malvacées) sur mon balcon, Paris 19e (75)

Malgré le séjour forcé dans l’appartement pendant les travaux de ravalement et sa taille encore petite, mon pied de Pavonia ‘Miskii’ ne cesse de fleurir. Hier, plusieurs fleurs se sont ouvertes en même temps pour mon plus grand plaisir.

Et il y a encore plein de boutons floraux. Si l’été veut bien rester encore un peu, les floraisons devraient encore continuer pendant quelques temps.

Tinantia pringlei, un faux air de misère

Tinantia pringlei (Commellinacées) sur mon balcon, Paris 19e (75)

S’il n’y avait toutes ces taches et macules sur les feuilles, Tinantia pringlei aurait tout d’une banale misère. Ce sont des plantes de la même famille botanique, mais cette espèce que je vous ai présentée en avril dernier après l’avoir achetée à la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean de Beauregard (91), est en principe rustique et faite pour vivre en plein air.

Tinantia pringlei (Commellinacées) sur mon balcon, Paris 19e (75)

La plante est robuste car elle a supporté les longues semaines d’enfermement à cause des travaux de ravalement. Et depuis son retour en plein air sur mon balcon, elle pousse à vue d’oeil. Les longues tiges s’enracinent au contact du terreau au niveau des entrenoeuds.

Même si elle est donnée comme étant rustique jusqu’à -15 °C, je vais faire quelques boutures avant l’arrivée des grands froids et je protègerai la potée avec un voile d’hivernage.