Un été catastrophique pour les tomates, pas pour l’impatiens de Balfour

Le temps frais et humide du printemps et de l'été a mis en péril de nombreuses cultures de tomates dans les potagers de la moitié nord de la France et de la région parisienne en particulier. Mais ce temps pourri fait le bonheur des plantes qui aiment une certaine fraîcheur, comme la mignonne impatiens de Balfour, qui devrait beaucoup se ressemer cette année...

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok