Que faire lorsque la fumagine s’installe ?

Fumagine sur laurier rose infesté de cochenilles

La fumagine est une maladie cryptogamique, provoquée par le développement d’un champignon microscopique sur les tiges et les feuilles des végétaux. Elle affaiblit la plante qui est couverte d’une sorte de suie noire, véritable barrière pour les rayons du soleil qui ne peuvent plus atteindre les feuilles dans lesquelles se déroule la photosynthèse indispensable pour la survie et la croissance de la fleur ou de l’arbuste infesté.

Que faire lorsque son laurier rose, son camélia, son citronnier ou son ficus sont recouverts de cette suie noire collante ?
Nettoyer et trouver la cause !

Nettoyer pour débarrasser la plante de cet écran total qui l’empêche de recevoir les rayons du soleil dont elle a besoin. Une solution de savon noir permet de bien éliminer cette couche grasse et collante provoquée par un champignon, Capnodium oleaginum ou Fumago salicina. Sur les plantes à feuillage coriace, on peut tenter une douche au jet fort.

Trouver la cause, car la fumagine est souvent une maladie secondaire, qui apparaît sur une plante parasitée soit par des pucerons, soit par des cochenilles le plus souvent, ce qui était le cas du laurier rose que j’ai photographié. Complètement infesté de cochenilles à bouclier, des insectes piqueurs suceurs de sève. En réaction, la plante secrète des exudats et les cochenilles du miellat, les deux secrétions favorisant l’implantation du champignon à l’origine de la fumagine. En éliminant la cause, on évite l’apparition du champignon.

By |2012-07-18T22:56:56+00:00juillet 19th, 2012|maladie ou ravageur|4 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

4 Comments

  1. Plantine 20 juillet 2012 at 16 h 29 min

    Quand j’avais un jardin (y’a belle lurette), il y avait un beau vieux tilleul (au Nord), qui finissait tous les ans comme ça dans ses branches basses.
    Les coupables : des pucerons que les fourmis élevaient avec amour.
    L’embêtant dans ce cas, c’est la surface à traiter … et puis, j’allais pas assassiner toutes les bestioles alentour !

  2. navarro 19 juillet 2012 at 20 h 24 min

    J’avais eu ce genre de problème sur mes camelias, j’ai traité avec des bombes KB insectes et maladies. J’avoue que le produit est assez onereux mais très efficace.
    Par contre je me demande si la fabrication continue, j’en ai cherchées l’an passé pas trouvées.

  3. SHARON HOBBY 19 juillet 2012 at 18 h 08 min

    berk

  4. vert citron 19 juillet 2012 at 14 h 23 min

    et penser a enlever les fourmmis qui adorent le miellat…! ^^
    merci pour ce resumé!

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok