Rose trémière solitaire en bordure de la Voie Georges Pompidou (Paris 16e)

/, Paris, plante vivace/Rose trémière solitaire en bordure de la Voie Georges Pompidou (Paris 16e)

Rose trémière solitaire en bordure de la Voie Georges Pompidou (Paris 16e)

Rose trémière en bordure de la Voie Georges Pompidou et de la Seine, Paris 16e (75)

Ces photos devraient faire enrager tous ceux qui n’arrivent pas à avoir de belles roses trémières dans leurs jardins… Car ce pied aux nombreuses hampes florales est venu s’installer tout seul dans un environnement on ne peut plus hostile, en bordure de la très passante voie Georges Pompidou qui longe la Seine dans Paris.

Rose trémière en bordure de la Voie Georges Pompidou et de la Seine, Paris 16e (75)

Je ne suis pas sûr que les automobilistes nombreux qui passent remarquent cette belle touffe de fleurs… Et les piétons n’ont en principe pas le droit d’accéder jusqu’à cet endroit. Vive le zoom de l’apn !

Rose trémière en bordure de la Voie Georges Pompidou et de la Seine, Paris 16e (75)

Ça donne envie de semer des roses trémières un peu n’importe où en ville, non ?

By |2012-06-18T23:18:55+00:00juin 19th, 2012|fleur, Paris, plante vivace|7 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

7 Comments

  1. Lucie 21 juin 2012 at 11 h 52 min

    Merci pour cette photo émouvante qui témoigne de la force de vie du règne végétal et de la rusticité de la rose trémière –

    Bien à vous,

    Lucie

  2. bellaciao 20 juin 2012 at 19 h 41 min

    on en voit aussi beaucoup sur les terre-pleins centraux des autoroutes ….. une bénédiction pour l’oeil fatigué de voir des voitures !!! et comme elels s’hybrident, on peut admirer (rapidement, hélas !) des coloris absolument inédits !

  3. josette 19 juin 2012 at 21 h 03 min

    J’ai déjà mis des graines exprès en bordure de champ.Pendant 2 ans l’agriculteur les a épargnées au moment des moissons mais la dernière année, crac ……

  4. Catherine D 19 juin 2012 at 20 h 51 min

    En effet, ce serait un rêve, des grosses crèmières tout le long de la voie Pompidou… ça ferait de très belles photos en plus !

  5. mamiefanfan 19 juin 2012 at 12 h 23 min

    faire une semis « sauvage » en zone urbaine serait une bonne idée quand on trouve des endroits tous nus et tous gris.

  6. Plantine 19 juin 2012 at 11 h 36 min

    Ça fait tout de suite plus beau … Vive les ‘grosses crémières’

  7. jpp 19 juin 2012 at 10 h 35 min

    Elles se sèment bien elles-mêmes en terrain sec. Mais c’est une bonne idée pour les pieds d’arbre . Comme on trouve des graines très facilement, on pourrait ressemer dès que le service dit de la propreté serait passé.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui