Iris blanc dans le jardin d’iris du parc de Bagatelle (Paris 16e)

//Iris blanc dans le jardin d’iris du parc de Bagatelle (Paris 16e)

Iris blanc dans le jardin d’iris du parc de Bagatelle (Paris 16e)

Iris à fleurs blanches, Jardin d'iris dans le parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Pour continuer la découverte des variétés présentées dans le jardin d’iris du parc de Bagatelle, voici un bel iris des jardins tout de blanc vêtu avec une barbe orange minium. Chic et choc !

Iris à fleurs blanches, Jardin d'iris dans le parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Cette superbe variété était identifiée Iris ‘Helen Boehm’ / Schreiner / 1977. Mais le coloris ne correspond pas à ce nom, celui d’un iris jaune. Donc je ne sais pas comment s’appelle cette beauté.

Iris à fleurs blanches, Jardin d'iris dans le parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Iris à fleurs blanches, Jardin d'iris dans le parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Un iris froufroutant à souhait, très couture !

By |2012-06-03T22:29:45+00:00juin 4th, 2012|fleur|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Michèle 4 juin 2012 at 18 h 30 min

    Je suis tout a fait d’accord avec JPP concernant les roses à mi-ombre!!!moins nombreuses peut être, mais durant plus longtemps et aux coloris plus « vrai »!!!
    Cet iris est magnifique bravo!!!

  2. mamiefanfan 4 juin 2012 at 12 h 19 min

    joli et très lumineux !!!!

  3. jpp 4 juin 2012 at 11 h 09 min

    J’y suis allé ce Samedi. Les iris étaient sur la fin par contre les roses très en forme. D’ailleurs , après une catastrophe pour les bulbes, l’année est une année à rose.
    A St-S, elles prouvent qu’elles peuvent être belles à mi-ombre , bien que moins nombreuses qu’au soleil. Un soleil qui, justement, dans ce cas, ne tue pas les couleurs.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui