Vivent les ancolies !

Touffe d'ancolie, ɉcole du Breuil, Paris 12e (75)

Ben oui, j’aime les ancolies, avec une préférence pour les variétés les moins sophistiquées et les teintes douces.

Fleur du printemps par excellence, fleur des jardins ombragés ou plus ensoleillés si le sol reste frais, les ancolies poussent la bonne idée de se ressemer partout quand ils se plaisent dans un jardin, offrant alors la surprise de nouveaux coloris.

En langage des fleurs, l’ancolie est associée à la mélancolie, à l’amour tristesse, voire à la folie. Pour une fleur si charmante, quelle idée !

Commentaires (3)

  1. noemie

    Les ancolies m’étonnent un peu plus chaque année. Par leurs semis, qui donnent des fleurs aux couleurs surprenantes, et pas leur capacité à se ressemer en sol sec, sableux, voir caillouteux!

  2. mamiefanfan

    j’aime beaucoup cette fleur printanière, facile à vivre et increvable. J’en ai en ce moment, qui ont dégénéré. le pied d’origine est de couleur prune. elles se sont resemées toutes seules, si bien que sur un nouveau pied, j’ai des fleurs prunes et des fleurs d’un violet intense. c’est très joli et inédit !!!!!

  3. jpp

    L’ancolie , en forme de colombe, (columbine en anglais – apparenté à colombe, pajarilla en espagnol, un diminutif de pájaro (« oiseau ») est la fleur du St-esprit,très importante dans la symbolique médiévale (opposée à mélancolie).
    A St-Serge, il y en a une qui pousse entre les pavés devant le placard des jardiniers et qui vient de fleurir pour la deuxième année. Encore un symbole !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez