Les vivaces d’ombre à la Jardinerie de curiosités Taffin (Montmorency, 95)

Les vivaces d'ombre Kermesse de belles obscures du 1er au 31 mai 2012

Dans la Jardinerie de curiosités Taffin, mai est un mois de terre. Jean-François Taffin expose pour la première fois son travail de céramiques. Des œuvres primales et pleines d’une énergie puisée de la terre. Terre humifère des sous-bois et des zones d’ombre que l’exposition sur les plantes vivaces d’ombre habille de variétés à découvrir. Mai est aussi un mois de rencontres et de conseils en paysagisme sur l’art du feng-shui au jardin. Harmonie et énergie au centre des débats.

Rien de plus passionnant que de travailler l’ombre et la mi-ombre. L’ambiance de sous-bois, le jeu sur la lumière, la lumière des feuillages, le clair-obscur…. Voilà qui est inspirant. Le mois de mai, mois des sous-bois fleuris, des scilles et du muguet sauvage est l’occasion de proposer une exposition consacrèe aux vivaces d’ombre et de mi-ombre. Des belles obscures qui méritent amplement de se retrouver à la lumière de la notoriété. Une multitude de possibles.Ambiance chic pour commencer avec la collection d’hostas. Grands classiques qui évitent la faute de goût. Dessin parfait des feuillages. Stylisés. À l’arrondi parfait. Élégance des coloris du vert-bleu aux panachages de crème. Finesse de la floraison. Impeccable. Juste sublime dans une très belle poterie haute de grès émaillé.

Parti-pris botanique (ville de Jean-Jacques Rousseau oblige) et champêtre pour un jardin d’herbes folles et de curiosités. Les étranges Tricyrtis dont les fleurs de lys miniaturisés se couvrent de tâches de panthères. L’Astrantia, fleur-étoile qui éclaire la pénombre de ses pétales translucides. Finesse pointillistes des bleues Omphalodes. Étonnantes nervures blanches comme gelées du bien nommé Brunnera ‘Jack Frost’. Osmonde toujours royale, Blechnum spicant, et foison de fougères rustiques, persistantes qui cotoient les présences discrètes des Trillium cuneatum et des Rodgersia.

Atmosphère mystique avec l’herbe aux fées ou Epimedium. Une tige d’une finesse incroyable qui laisse voler au vent ses feuilles ovales à peine hérissées. Coloris variés des fleurs et abondance de nouvelles obtentions. Indispensables aux jardins de charme. À panacher de la légèreté de l’Heuchera ‘Pretty Perrine’ ou de la Tiarella ‘Heronswood Must’.

Réalisation spectaculaire avec les Petasites japonais. Si le terrain leur offre à boire et à manger, ces Attila du jardin se transformeront en ombrelles géantes aux formes arrondies. Sublimes associées à un Chimonobambusa. Une kermesse végétale pour un mois de fête et de découvertes.

Jardinerie de curiosités Taffin
6, rue des Chesnaux,
95160 Montmorency.
Tél. : 01 39 64 57 01.

Commentaire (1)

  1. jpp

    Si je comprends bien, je suis obligé d’y aller…avec mon caddy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer5
Partagez1