Le renouveau d’un cotinus ratiboisé

Cotinus taillé avec des nouvelles pousses rouges au printemps, Paris 16e (75)

Si vous vous demandiez jusqu’à quel point vous pouviez tailler votre arbre à perruque (Cotinus) trop envahissant ou dégarni à la base, voici la réponse en photos ! Une taille sévère ne laissant que quelques branches principales n’empêche pas l’arbuste de repartir au printemps, bien au contraire.

Cotinus taillé avec des nouvelles pousses rouges au printemps, Paris 16e (75)

Sur ces deux branches sans ramification les repousses sont très nombreuses, de haut en bas. Le sujet photographié dans Paris devrait rapidement retrouver un aspect touffu compte tenu du grand nombre de nouvelles pousses qui pointent le long des deux rameaux.

Commentaires (3)

  1. josette

    A cette renaissance du pied de mahonia expliquée plus haut j’ajoute que j’ai vu dans la résidence où j’habitais des coupes aussi du même genre et les arbustes ont complètement disparus !!! C’était des arbres à papillons qui génaient un peu le stationement des voitures. Pour sur, par la suite, ils ne génaient plus du tout. Ce que c’est d’autoriser des néophytes à « tailler »  » juste ce qui dépasse….

    Il en a été de même, cette fois-ci par les services de la Ville, pour des symphorines qui poussaient sur un talus. Plus rien.
     » Fastoche  » ensuite pour passer la tondeuse … Grrrr….

  2. josette

    Rassurant.
    Dans le parc de ma ville un gros pied de mahonia partait dans tous les sens, de moins en moins florifère. Un jour coupe radicale à 20 cm du sol. Sur le moment …. consternation mais c’était pour son bien. Deux ans après cette opération spectaculaire il était en pleine forme, dense et très fleuri.

  3. bellaciao

    il a de la santé, ce pauvre bougre ! je demande à voir dans un an ou deux, va t il vraiment résister ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1