Àssis à l’ombre d’une belle viorne

Viorne au-dessus d'un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Si la pluie voulait bien cesser et laisser la place enfin au soleil, nous pourrions savourer les chaudes tièdes heures de la journée sur un banc dans un jardin ou un parc. Et si le soleil devenait trop intense (on peut toujours rêver), pourquoi ne pas prendre le frais sous une belle viorne ?

Viorne au-dessus d'un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Viburnum plicatum à priori, mais peut-être une de ses variétés : ‘Watanabe’, ‘Lanarth’, ‘Mariesii’ ? Dans tous les cas, superbe !

Fleurs de viorne tombées sur un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Mais hélas, les vannes du ciel sont ouvertes, les promeneurs fuient à l’abri et les fleurs tombent, emportées par les éléments qui se déchainent… Oh, soleil, quand reviendras-tu ?

Commentaires (2)

  1. jpp

    Oui lamartinien !

  2. nanou

    oh oh Alain devient lyrique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez