Lumineux, le houblon doré !

/, plante vivace/Lumineux, le houblon doré !

Lumineux, le houblon doré !

Houblon doré (Humulus lupulus 'Aureus') s'agrippant sur une grille, Résidence des Abbesses, Paris 18e (75)

Le beau feuillage jaune doré à vert chartreuse du houblon doré (Humulus lupulus ‘Aureus’) se remarque de loin tant les jeunes feuilles ont une couleur lumineuse au printemps. Presque flashy !

Houblon doré (Humulus lupulus 'Aureus') s'agrippant sur une grille, Résidence des Abbesses, Paris 18e (75)

Cette superbe plante grimpante disparaît complètement en hiver, libérant son support pendant quelques mois. C’est très pratique pour une grille par exemple, car ainsi on arrive à refaire les peintures sans abimer ou massacrer la plante qui pousse dessus pendant la belle saison. Au printemps, le houblon pousse vite, avec une grande vigueur. En quelques semaines, il a vite couvert son support.

Houblon doré (Humulus lupulus 'Aureus') s'agrippant sur une grille, Résidence des Abbesses, Paris 18e (75)

Le houblon doré est tellement vigoureux qu’il devient vite trop envahissant dans un petit jardin ou ses tiges de plusieurs mètres de longueur sont à un moment donné gênantes. Mais il existe une autre variété toute aussi dorée, Humulus lupulus ‘Diva’, qui lance quand même des pousses jusqu’à 3,50 m, mais qui reste adaptée à une terrasse ou un grand balcon. J’en ai eu un pied pendant quelques années, mais il m’envahissait encore trop sur mon balcon, je m’en suis donc séparé. Mais avec le temps, son beau feuillage lumineux me manque…

By |2012-04-15T22:38:18+00:00avril 16th, 2012|plante grimpante, plante vivace|4 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

4 Comments

  1. bellaciao 17 avril 2012 at 19 h 04 min

    oui un bien bel emvahisseur, qui drageonne comme un fou pour peu qu’il aime la terre où il pousse ….. dommage que le soleil brûle rapidement son joli coloris !

  2. Alain of Paris 16 avril 2012 at 20 h 43 min

    Attention, en hiver, le feuillage disparaît et libère la perspective. C’est aussi une plante très poussante, il est préférable de prévenir le voisin…

  3. mamiefanfan 16 avril 2012 at 12 h 04 min

    j’aime beaucoup ce feuillage. Cela me donne une idée pour tapisser le vilain grillage qui me sépare du jardin voisin.

  4. josette 16 avril 2012 at 12 h 02 min

    J’aime beaucoup. J’ai lu dans un catalogue de vente par correspondance de le marier avec un rosier jaune. J’essaierai, mon rosier est robuste et je limiterai le houblon.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui