Balcon bunker

//Balcon bunker

Balcon bunker

Échafaudage le long de mon balcon

Bon, je pourrais vous dire que je souhaitais agrandir mon balcon pour me faire une immense terrasse suspendue au-dessus de la rue… Mais la réalité est plus terrible que cela, les travaux de ravalement de mon immeuble ont commencé la semaine dernière. Et l’échafaudage monte jusqu’à la toiture qui doit aussi être rénovée…

Donc c’est plutôt Waterloo sur le balcon… Solutions de replis, restrictions côté plantes, plus de nouvelles plantations tant que les travaux ne sont pas terminés. C’est-à-dire dans trois mois ! Va y avoir des coupes franches pour faciliter les travaux le plus possible… Pour les plantes d’intérieur, cela ne va guère être mieux, car la dose de lumière va considérablement baisser pendant quelques semaines. Sic !

By |2012-04-08T23:06:56+00:00avril 9th, 2012|balcon et terrasse|5 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

5 Comments

  1. mamiefanfan 9 avril 2012 at 13 h 01 min

    patience, dans trois mois ce sera tout beau tout propre !!!!

  2. jpp 9 avril 2012 at 11 h 46 min

    Faut mettre des potogreens sur l’échafaudage !

  3. Daniel CARBONNEL 9 avril 2012 at 10 h 42 min

    Bon courage ! Nous connaissons aussi, même dans les villes avec habitat individuel. Beaucoup de ravalements dans le voisinage avec toutes les incidences qui s’en suivent : bruit et surtout poussière sur les végétaux en façade (Campsis et Hedera) et dans les jardinières. Cela dure depuis plusieurs années et ce n’est pas fini dans notre quartier !

  4. bellaciao 9 avril 2012 at 10 h 13 min

    bon courage, Alain et Paule ! manque de lumière pour les plantes, mais aussi …pour les humains ! et la poussière …et le bruit ….
    Paule, ce doit être très joli, cette cour-refuge ;..ça va peut être donner des idées aux habitants de l’immeble ?

  5. Paule 9 avril 2012 at 9 h 53 min

    Je suis solidaire avec toi car mon immeuble est également en ravalement et c’est vraiment la galère : les plantes sont interdites de balcon..
    Heureusement nous avons une cour qui s’est transformé en jardin éphémère avec toutes les plantes des voisins…
    C’est exactement le même échafaudage avec cette sorte de voile d’hivernage qui floute le paysage : bon courage !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui