Aloe erinacea

Aloe erinacea, Édénia 2012, Cergy-Pontoise (95)

Cette espèce d’aloès est couverte d’immenses épines qui lui donnent un faux-air d’anémone de mer. Une plante succulente inhabituelle originaire de la Namibie à croissance très lente en culture.

Aloe erinacea, Édénia 2012, Cergy-Pontoise (95)

Les épines blanches sont assez grandes, environ 1 cm. Elles ne sont pas souples, mais suffisamment dures pour vous écharper au passage. À toucher avec les yeux, c’est préférable !

C’est encore un des bijoux admirés lors du salon Édénia.
Les exposants du salon Édénia 2012.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui