Étonnant Twine

//Étonnant Twine

Étonnant Twine

Serait-ce un coquillage ? Non. Une sorte de corail exotique ? Encore moins. Mais alors à quoi pourrait s’apparenter Twine, la nouvelle création de D&M ?

Vases Twine, photo D&M

Il s’agit d’un concept qui s’inspire des rameaux de l’arbre à thé, dont l’huile essentielle est reconnue depuis la nuit des temps pour ses vertus curatives.
Ces vases décoratifs vous plongeront dans un univers onirique, donnant à votre intérieur une touche d’originalité.

Vase Twine, DHM, salon Maison & Objet 2012, Parc des Expositions Paris Nord Villepinte

Les branches renferment en leur cœur un contenant réalisé à la main à partir de verre recyclé, pouvant accueillir vos plantes, ou se transformer en photophore.
Un objet résolument design qui ne laissera personne indifférent.

Vase Twine, DHM, salon Maison & Objet 2012, Parc des Expositions Paris Nord Villepinte

Deux dimensions sont proposées : 50 x 30 cm (103 euros) et 50 x 40 cm (137 euros).

Infos lecteurs : www.dmdepot.be
D&M jouit aujourd’hui d’une réputation internationale en matière d’accessoires de décoration intérieure et extérieure.
L’assortiment – pur et rectiligne – compte principalement des paniers, vases et pots. Plus de trois-quarts des conceptions sont des créations propres.
Basé à Aartselaar, où travaillent 20 personnes, D&M possède aussi un bureau et un entrepôt en Chine. Le fichier clients (des fleuristes à 80 %) compte aujourd’hui quelques 2 000 clients acheteurs. Outre la Belgique (qui reste le principal marché en termes de chiffre d’affaires), les pays voisins et l’Italie, l’entreprise exporte également vers la Suisse, l’Australie, le Japon, Taiwan et les États-Unis. La clé du succès de D&M ne se résume pas uniquement à l’esprit d’initiative de Suzie Verbinnen et Steve Vercammen, les propriétaires, mais s’explique également par une collection exceptionnelle qui dégage une vision personnelle et créative en matière de tendances, de décoration, le tout dans une grande simplicité.

By |2012-03-08T00:01:12+00:00mars 8th, 2012|déco|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. Michèle 9 mars 2012 at 21 h 45 min

    Je trouve ça assez beau et exotique, mais très cher, et doit assez mal vieillir, effectivement prendre toute la poussière!!

  2. nanou 8 mars 2012 at 17 h 03 min

    drôle d’idée ! et si on m’offrait ce  » vase  » qui ressemble à un tas de brindilles sèches idéal pour mettre ds la cheminée , je ferais une drôle de tête ! c’est l’esprit écolo excentrique !

  3. jpp 8 mars 2012 at 11 h 53 min

    Ce truc me fait peur . il a l’air sorti de Fukushima.

  4. josette 8 mars 2012 at 11 h 48 min

    Pas bête comme idée et presque simple à reproduire (faut quand même que ça tienne). Quand il y a trop de poussière contenant expédié au jardin, ça se verra moins, sinon dans la cheminée !!!

  5. mamiefanfan 8 mars 2012 at 11 h 29 min

    c’est exactement ce que je me disais en le regardant. Pas facile à nettoyer même si je le trouve très très beau!!!! par contre, j’aurais mis des fleurs beaucoup plus hautes que ces renoncules. mais tous les goûts sont dans la nature n’est-ce pas !!!!!

  6. bellaciao 8 mars 2012 at 9 h 16 min

    tout à fait étonnant et attirant …mais …je ne suis pourtant pas une forcenée du ménage, mais là, comme nid à poussière, c’est aussi assez réussi !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui