Que faire de ses déchets de jardin ?

L’entretien du jardin génère des déchets verts que l’on estime à 160 kilos par personne et par an dont une quinzaine passent par la poubelle, soit environ 4 % de son contenu. Pour s’en débarrasser, 9 % des foyers les brûlent, ce qui représente près d’un million de tonnes de déchets verts brûlés à l’air libre chaque année en France. Or, il est interdit de brûler à l’air libre ces déchets comme le rappelle la circulaire 34130 du 18 novembre 2011.

Circulaire 34130

L’espace Éco-citoyens de l’ADEME, dédié au quotidien du particulier, vous apporte des informations sur cette interdiction et surtout sur les moyens possibles de valoriser ces déchets sans avoir à les brûler pour s’en débarrasser.

Que faire de ses déchets de jardin ?

Commentaires (4)

  1. jpp

    Le maire de ma commune de résidence secondaire ne se hasarde pas encore à faire appliquer la loi. Et je pense qu’il a raison : quel AVC (analyse du cycle de vie) de la remorque de déchets verts qui part pour la déchetterie…à 20 km de son point de départ ?
    Il faudrait d’abord interdire les barbecues et par ailleurs,je tremble qu’on m’interdise (comme en Californie) de me chauffer au bois, dont la chaleur est si particulière et agréable.
    Le jardinier prend l’habitude d’être désigné comme bouc émissaire . Les mesures qui le visent sont, pour le coup, des rideaux de fumée qui masquent les vrais problèmes ( il présente l’avantage d’être représenté par des associations qui ne le défendent pas).
    Il faut aussi parler du compostage tarte à la crème. On composte à tout va mais personne ne se préoccupe de savoir s’il s’agit de vrais points de compost « de jardinier » ou des poubelles à ciel ouvert qui diffusent des germes pathogènes.
    On se fait plaisir et se donne bonne conscience mais est-ce qu’on avance vraiment ?

  2. bellaciao

    tiens, j’avais déjà jeté un oeil à la rubrique « collège de france »,je vais creuser la question, en tant que « pensionnée » moi aussi !les déchets, je les composte dans un coin de mon petit jardin, à la diable, c’est à dire juste un tas, où s’empilent branches coupées ou broyées grossièrement, tontes, feuilles mortes, déchets de légumes, coupes des vivaces après floraison … et cette année, je vais composter autrement, je vais essayer la culture en lasagne, un petit rectangle, pour voir …. je ne mets aux déchets verts que les branches de rosiers et les végétaux malades, mon compost ne chauffe pas assez pour les garder !

  3. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Merci Patrick pour ces informations et vive le podcast qui nous permet de profiter à n’importe quelle heure de ces prestations.

  4. Marguerite Oursenoire

    Bonsoir Alain (of Paris),
    Rien à voir avec les déchets de jardin, mais « A voix nue » l’ émission de France Culture (de 20 heures à 2 0heures 30) est consacrée cette semaine à Patrick Blanc. Savoureux et très Patrick Blanc!
    http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_10351.xml
    émission téléchargeable pendant une semaine.

    Accessoirement en suivant les conseils de la colonne de gauche de ‘pariscotejardin » je suis entré au collège de France (comme auditeur) pour écouter les conférences de Gilles Clément. Je ne regrette pas d’ être pensionné! Les éditions sont visibles et téléchargeables en format mp3 ou mp4, sur le site du Collège de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Partagez
Tweetez
+12
Enregistrer
Partagez1