Nouvelle exposition du Cabinet d’histoire du Jardin des Plantes : Zarafa, la véritable histoire

L’exposition raconte l’histoire invraisemblable de la girafe Zarafa, offerte en 1826 par le Pacha d’Égypte au roi de France Charles X.

Un cadeau pour Charles X, photo DR

Une fabuleuse aventure, depuis son voyage rocambolesque du Soudan à Paris, son incroyable succès populaire au Jardin des Plantes, jusqu’à sa fin dans l’indifférence générale.

Zarafa débarque à Marseille le 23 octobre 1826, avant de regagner à pied la capitale lors d’un périple de plus d’un mois, accompagnée notamment par Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, éminent professeur de zoologie du Muséum et ancien de la campagne d’Egypte. Après 880 km à pattes, elle arrive le 30 juin 1827 à Paris, où un immense triomphe l’attend : installée dans la Rotonde de la Ménagerie, elle reçoit 600 000 admirateurs durant le seul été 1827. Sa célébrité est telle qu’elle inspire poèmes, vêtements, jouets et vaisselle, nommés « à la girafe » – une véritable « girafomania ». Zarafa passera 18 ans à la Ménagerie, jusqu’à sa mort le 12 janvier 1845.

Une sélection des plus précieux manuscrits et ouvrages, ainsi qu’un ensemble de pièces conservées à la Bibliothèque centrale du Muséum, évoquent cette épopée.
Elles dressent le portrait des initiateurs du départ de l’animal et de ses accompagnateurs. L’exposition témoigne de l’intérêt des scientifiques et de l’engouement suscité par cet animal jusqu’alors inconnu en France. Sont aussi présentées quelques girafes qui ont marqué l’histoire ainsi que d’autres animaux exotiques stars de la Ménagerie.

En pratique :
Cabinet d’histoire du Jardin des Plantes,
57, rue Cuvier, 75005 Paris.
Du 25 janvier au 30 avril 2012, tous les jours sauf le mardi de 10 h à 17h; de 10h à 18h les samedis, dimanches et fêtes à partir du 7 avril 2012.
Dernier accès aux caisses 45 min avant la fermeture.
Tarifs : 3€ / 1€.
Accessible aux visiteurs en situation de handicap moteur.

Commentaires (7)

  1. Pingback: Prolongation jusqu’au 18 juin 2012 de l’exposition « Zarafa, la véritable histoire » « Paris côté jardin

  2. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Merci pour l’info, avis aux amateurs !

  3. josette

    Sur ebay, Catégorie céramiques françaises :

    une assiette à la girafe de Forges les Eaux vers 1827. Actuellement le prix aux enchères est de € 400.

    Fin des enchères le 2 Février à 20H16. Si le coeur vous en dit !

    Désolée, je n’arrive pas à copier la photo de l’assiette…

  4. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Merci François pour ces infos 😉

  5. Josette

    Merci François d’avoir précisé l’origine de cette expression.

  6. françois

    On raconte que les soldats affectés à la surveillance de Zarafa pendant son voyage n’avaient pas frand chose à faire…. »Faire ça ou peigner la girafe » est un commentaire qui fait référence à toutes ces petites activités de peu d’utilité en dehors de celle d’occuper le temps que les soldats se voyaient attribuer pendant cette période…

  7. Josette

    Quelle histoire !

    Ma grand mère avait cette expression « faire ça ou peigner la girafe ».

    Les assiettes vendues en brocante figurant une girafe sont souvent plus chères car recherchées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez