Le temps se rafraîchit, il faut protéger les plantes frileuses

Rapidement, le temps s’est rafraîchit hier, suffisamment pour permettre le retour des gelées matinales. Il est temps d’assurer la protection des plantes frileuses laissées dehors, car les températures devraient encore descendre. L’hiver va-t-il enfin sortir de sa douceur inhabituelle ?

Jardinières de pélargoniums zonales accrochés à une fenêtre, Paris (75)

Un peu partout dans Paris, les géraniums (Pelargonium) ont continué à fleurir, avec moins d’intensité qu’en plein été. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu nécessité de les couvrir ou de les envelopper dans un voile d’hivernage. Mais les températures nocturnes et matinales annoncées pour ce week-end sont négatives. Ce serait dommage de les perdre maintenant, comme toutes les autres plantes peu rustiques qui décorent les fenêtres, balcons ou terrasses parisiens. Gare aux fuchsias, aux anthémis, aux phormiums, aux cordylines, aux dipladénias, aux lauriers-roses, aux sauges et bien d’autres espèces encore.

Pour le début de la semaine prochaine, un temps bien ensoleillé devrait s’imposer jusqu’à mercredi avec une bise de nord-est. Et des gelées !
Il est urgent de ressortir tout l’arsenal de protection rangé pendant l’automne et le début de l’hiver.
On vide les soucoupes remplies d’eau, on rapproche les potées des murs de la maison ou de l’appartement, on camoufle les végétaux les plus sensibles au froid.
Comme on l’aurait fait depuis longtemps si l’hiver avait été un vrai hiver.

Commentaires (3)

  1. mamiefanfan

    oui ce serait dommage que cette magnifique jardinière gèle !!! c’est tellement coloré pour l’hiver !!!!

  2. jpp

    Je ne suis pas sûr que ce soit enfin les grandes gelées du moins dans Paris. J’en profite pour demander de l’info sur les mini serres du commerce. En particulier, je me demande si je peux installer à Saint-Serge , c’est à dire un endroit ouvert au public,un de ces petits appareils de chauffage à pétrole pour maintenir une petite serre (plastique, bas de gamme) hors gel;

  3. bellaciao

    chic, il va faire froid ! enfin ! pourvu que les petites mignonnes qui avaient pointé des bourgeons n’en patissent pas trop !
    magnifique, cette jardinière de pélargoniums ! quelle opulence ! pourvu qu’ils survivent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez