Germandrée arbustive (Teucrium fruticans)

//Germandrée arbustive (Teucrium fruticans)

Germandrée arbustive (Teucrium fruticans)

Germandrée arbustive (Teucrium fruticans) en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

L’automne et l’hiver doux prolongent la floraison de cet arbrisseau argenté aux délicates fleurs bleu lavande. Une espèce robuste, résistante à la sécheresse et belle à longueur d’année.

Germandrée arbustive (Teucrium fruticans) en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Germandrée arbustive (Teucrium fruticans) en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Germandrée arbustive (Teucrium fruticans) en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Ce petit arbuste d’origine méditerranéenne forme un buisson un peu fouillis qui peut atteindre jusqu’à 1,20 m de hauteur et de largeur. Cette espèce supporte très bien des tailles régulières, ce qui permet de lui donner une forme plus compacte et ordonnée, avec la possibilité de le former en haie ou en topiaire.

Germandrée arbustive (Teucrium fruticans) en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Les sujets non taillés fleurissent en été, mais aussi jusqu’en hiver dans les régions à climat doux. Si besoin, leur taille s’effectue juste après la floraison estivale ou en fin d’hiver.

Germandrée arbustive (Teucrium fruticans) en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Cette germandrée arbustive (Teucrium fruticans) peut résister à des températures de -12 °C. Au-delà, il est conseillé de la protéger ou de l’installer dans un endroit abrité et moins froid. Il faut également lui éviter un sol trop humide en hiver. Une exposition très ensoleillée accentue la blancheur du feuillage, qui devient plus vert par temps de pluie.

Germandrée arbustive (Teucrium fruticans) en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

La variété ‘Azureum’ se distingue par une floraison d’un bleu plus soutenu que celle de l’espèce type, déjà très jolie.

By |2012-01-26T22:46:41+00:00janvier 27th, 2012|arbre ou arbuste|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. bellaciao 28 janvier 2012 at 9 h 40 min

    et pourtant …les arbustes (et arbres, d’ailleurs) sont la structure du jardin, et bien les premiers à mettre en place ! je reconnais que, face à un terrain vide, ce n’est pas facile de se lancer dans le dessin de quelque chose ……

  2. jpp 27 janvier 2012 at 19 h 19 min

    Merci pour la découverte de tous ces arbustes. Autant j’arrive à avoir une petite idée des fleurs qu’on peut mettre dans un jardin, autant l’univers des arbustes me semble mystérieux.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui