Archive journalières: 25 janvier 2012

Bégonia Fountain Pink, nouveauté de Jardin Express

Begonia Fountain Pink, photo Jardin Express

Cette variété robuste de bégonia tubéreux à port retombant pousse et fleurit vite. Elle produit des grosses fleurs (jusqu’à 12 cm de diamètre) simples et doubles, réunies en grappes. Chaque pied forme une belle cascade qui devient exubérante en été et au début de l’automne, tant que le temps reste clément.

Comptez 6 plants pour une suspension ou une vasque de 30 cm de diamètre. Installez votre potée à mi ombre.
Le bégonia Fountain Pink pousse très bien dans du terreau universel. Pendant la belle saison, il faut garder le terreau humide sans excès d’eau pour éviter la pourriture du pied.

Les six prestimottes de bégonia Fountain Pink sont proposées à 10,50 euros sur le site Internet de Jardin Express, avec une livraison en mars, avril ou mai.

Les promesses de fleurs du mimosa

Mimosa couvert de boutons floraux en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

La floraison hivernale des quelques mimosas plantés dans Paris est toujours un évènement car rares sont les années et les hivers qui permettent à ces arbres frileux de fleurir avec générosité. L’automne doux suivi d’un début d’hiver tout aussi clément a été propice à la formation de nombreux boutons floraux qui augurent d’une abondante floraison si les gelées ne viennent pas les détruire.

Mimosa couvert de boutons floraux en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

L’arbre que j’ai photographié il y a déjà quelques jours est planté dans le Jardin des Plantes de Paris (Paris 5e), non loin des grandes serres. J’ai repéré un autre mimosa dans la rue du Ranelagh (Paris 16e), avec des boutons floraux plus avancés compte tenu de sa situation mieux protégée. Il ne faut plus grand chose pour que les premières fleurs écloses. Imaginez toutes ces grappes couvertes de pompons jaunes…

Saguaro, un drôle de porte-manteau en forme de cactus

 Saguaro, Creativando / Renzo Schiratti

Ce porte-manteau original en forme de cactus cierge est une des nouveautés proposées lors du dernier salon Maison & Objet qui s’est clôturé lundi dernier. Nul besoin d’avoir la main verte pour accueillir ce cactus saguaro dans son intérieur 😉

Forme très épurée pour ce porte-manteau design pourvu de six patères.
Il est réalisé en stratifié HPL très résistant. Il peut être utilisé des deux côtés.

Création Renzo Schiratti pour Creativando.

Nouvelle exposition du Cabinet d’histoire du Jardin des Plantes : Zarafa, la véritable histoire

L’exposition raconte l’histoire invraisemblable de la girafe Zarafa, offerte en 1826 par le Pacha d’Égypte au roi de France Charles X.

Un cadeau pour Charles X, photo DR

Une fabuleuse aventure, depuis son voyage rocambolesque du Soudan à Paris, son incroyable succès populaire au Jardin des Plantes, jusqu’à sa fin dans l’indifférence générale.

Zarafa débarque à Marseille le 23 octobre 1826, avant de regagner à pied la capitale lors d’un périple de plus d’un mois, accompagnée notamment par Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, éminent professeur de zoologie du Muséum et ancien de la campagne d’Egypte. Après 880 km à pattes, elle arrive le 30 juin 1827 à Paris, où un immense triomphe l’attend : installée dans la Rotonde de la Ménagerie, elle reçoit 600 000 admirateurs durant le seul été 1827. Sa célébrité est telle qu’elle inspire poèmes, vêtements, jouets et vaisselle, nommés « à la girafe » – une véritable « girafomania ». Zarafa passera 18 ans à la Ménagerie, jusqu’à sa mort le 12 janvier 1845.

Une sélection des plus précieux manuscrits et ouvrages, ainsi qu’un ensemble de pièces conservées à la Bibliothèque centrale du Muséum, évoquent cette épopée.
Elles dressent le portrait des initiateurs du départ de l’animal et de ses accompagnateurs. L’exposition témoigne de l’intérêt des scientifiques et de l’engouement suscité par cet animal jusqu’alors inconnu en France. Sont aussi présentées quelques girafes qui ont marqué l’histoire ainsi que d’autres animaux exotiques stars de la Ménagerie.

En pratique :
Cabinet d’histoire du Jardin des Plantes,
57, rue Cuvier, 75005 Paris.
Du 25 janvier au 30 avril 2012, tous les jours sauf le mardi de 10 h à 17h; de 10h à 18h les samedis, dimanches et fêtes à partir du 7 avril 2012.
Dernier accès aux caisses 45 min avant la fermeture.
Tarifs : 3€ / 1€.
Accessible aux visiteurs en situation de handicap moteur.