Archive journalières: 24 janvier 2012

Janvier touche bientôt à sa fin et la douceur hivernale continue toujours

Palmiers et phormiums en hiver sur la place d'Italie, Mairie du 13e, Paris 13e (75)

Nous arrivons dans la période de l’année (20 janvier-20 février) qui est statistiquement la plus froide en France. Mais cette année, la douceur s’est installée en région parisienne et l’hiver n’a toujours pas menacé les cultures frileuses, laissant les géraniums continuer à fleurir ainsi que les rosiers et bien d’autres plantes encore.

Les protections hivernales n’ont guère été utiles, les gelées ayant été rares et plutôt modérées, surtout dans la capitale. Mon Impatiens sodenii qui gèle chaque année est superbe, bien verte et vigoureuse. Mon pied de bégonia Dragon Wing fleurit comme si de rien n’était. Les misères (Tradescantia fluminensis) continuent à pousser dans les jardinières. Et mes clématites repartent, des nouvelles pousses commençant à poindre au pied et sur les tiges. Les bourgeons des coeurs-de-Marie sont bien visibles maintenant et ils grossissent de jour en jour. Le pied de corète du Japon n’a jamais cessé de fleurir, les nouveaux bourgeons étant déjà très gonflés.

D’après les prévisions de la Chaine Météo, « Pour le week-end prochain, c’est un temps plus froid qui se profile avec des températures hivernales à l’est et des hautes pressions sur le proche Atlantique qui s’étendent vers la Scandinavie et la Russie. Sous la poussée d’un anticyclone qui se développe de l’Atlantique vers la Russie, c’est un vent de nord-est qui devrait progressivement s’organiser sur l’ensemble de nos régions. Dans ce contexte, ce vent de nord-est s’accompagnerait d’un net refroidissement avec un temps généralement sec sur le nord et l’ouest du pays. »

J’ai l’impression de beaucoup me répéter cet hiver, mais il faut encore garder les protections hivernales sous la main pour être prêt à couvrir les plantes frileuses dès que le temps se dégage en fin de journée, augurant d’une nuit fraîche ou carrément glacée. Et tant qu’il fait doux dans la journée, il est nécessaire d’aérer le plus possible les plantes protégées sous un voile ou plastique d’hivernage.

Le chat de Ricardo (Niki de Saint Phalle)

Chat de Ricardo, Niki de Saint Phalle, tombe dans le cimetière du Montparnasse, Paris 14e (75)

Les cimetières parisiens sont remplis d’oeuvres d’art. En traversant le cimetière du Montparnasse que je connais très peu, j’ai découvert une sculpture de Niki de Saint Phalle : le chat de Ricardo.

En 1989, Ricardo Menon, assistant et ami de Niki de Saint Phalle, décède. L’artiste compose alors une grande sculpture d’un chat en mosaïque d’environ 1,50 m de hauteur pour la tombe de son ami située dans la sixième division du cimetière du Montparnasse à Paris 14e (75).
L’épitaphe a été rédigé par Niki de Saint Phalle : « À notre ami Ricardo qui est mort trop tôt, beau, jeune et aimé. »

Chat de Ricardo, Niki de Saint Phalle, tombe dans le cimetière du Montparnasse, Paris 14e (75)

Niki de Saint Phalle, née Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 29 octobre 1930 et décédée à San Diego le 21 mai 2002, était une artiste française, plasticienne, peintre, sculpteur et réalisatrice de films.

Un nouveau jardin à la Cité des Sciences et de l’industrie en 2012

Plus simple, plus beau, plus éco… La Cité des sciences et de l’industrie poursuit la rénovation de ses espaces d’accueil tandis que pointe à l’horizon le futur tram’ T3. En 2012, il y a du nouveau dans l’aire de la Cité !

Plus de confort, davantage de visibilité, une médiation renforcée et des offres accessibles à tous : universcience s’engage dans un vaste projet de rénovation de la Cité des sciences et de l’industrie, de la Porte de la Villette jusqu’au cœur de ses activités.

Centré sur les besoins des visiteurs et attentif à la qualité environnementale, le projet concerne, dans une première tranche :

  • La création d’un nouveau jardin planté d’arbres et aménagé de jardins secs et de prairies fleuries, pour embellir le parvis nord et vous faciliter l’accès jusqu’à l’entrée principale totalement rénovée,
  • L’amélioration des accès à la Cité,
  • L’implantation de nouveaux services,
  • Un dispositif d’orientation optimisé.

Cette rénovation sera conduite dans une démarche intégrée d’éco-conception jusqu’en septembre 2012.
Un projet ambitieux, pour rendre votre visite plus agréable.

Attention : en raison des travaux, l’entrée de la Cité des Sciences et de l’industrie est provisoirement déplacée à l’ouest du bâtiment.