Thé du Canada et bruyère, duo d’automne

Coupe de bruyères blanches et de gaulthéries couchées

Une petite composition fleurie pour l’automne, simple (pas plus de deux espèces de plantes) et durable même quand les premières gelées viennent renforcer les rougeurs du feuillage des gaulthéries couchées.

La gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) est un arbrisseau qui ne dépasse guère 10 à 15 cm de hauteur, la touffe ayant plutôt tendance à s’étaler. Le feuillage coriace est persistant et aromatique. Il se teinte de pourpre en automne et en hiver. Cette petite plante de terre de bruyère fleurit du printemps à l’automne, les petites fleurs blanc crème à rosé ayant une forme de clochette. Sur les pieds femelles, elles donnent ensuite des petites drupes brillantes qui deviennent rouge écarlate en automne. Ces fruits décoratifs persistent tout l’hiver, tant que les oiseaux ne les ont pas mangés.

Les bruyères d’automne et les gaulthéries apprécient le même sol léger, neutre à acide, bien drainé. L’une comme l’autre ont une croissance plutôt lente. Elles ne demandent guère de soins, si ce n’est des arrosages réguliers pour maintenir le sol frais, jamais détrempé. Une eau douce non calcaire est recommandée. La bruyère apprécie toutefois davantage le soleil que la gaulthérie, qui pousse très bien à l’ombre.

Vert, rouge et blanc… Cette composition a un petit côté Noël, non ?

Commentaire (1)

  1. Josette

    Un côté Noël c’est vrai. Très simple et très joli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Partages
Partagez4
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1