Milly-la-Forêt, Trophée des Quatre Branches 2011

La ville de Milly-la-Forêt (Essonne) a été récompensée pour son action en faveur de ces plantes que l’on appelait autrefois les « simples ».

Le jury du Concours Régional des Villes et Villages Fleuris, en accord avec la Région Île-de-France et le Comité Régional du Tourisme, remet chaque année le Trophée des Quatres Branches à la commune qui a mené des actions, visant non seulement à préserver, conserver le patrimoine que constituent les végétaux cultivés sur leur territoire, mais aussi qui a mis en valeur et fait connaître ce patrimoine auprès des franciliens et plus largement auprès de tous les visiteurs, dans le but d’augmenter l’attractivité et d’améliorer l’image de son territoire.

Pourquoi ce nom « Quatre Branches » ?
Par référence aux maîtres jardiniers, qui depuis 1599 en Île-de-France, puis sur tout le territoire national, ont été regroupés en une corporation regroupant les professionnels de la culture des fleurs, des arbres, des fruits, des légumes et de l’entretien du paysage. Cette corporation pris le nom de Jardiniers 4 Branches (fleurs, fruits, légumes et arbres).

Ce trophée s’inscrit aussi dans une tradition régionale. L’Île-de-France a été pendant des siècles la première région horticole de France et est historiquement la plus riche en variétés tant florales que potagères ou fruitières.

Le prix spécial du jury régional « Trophée des Quatre Branches » doit mettre en valeur des lieux de mémoire ou des activités nouvelles liées au développement du tourisme de nature. Il a pour ambition de mieux faire connaître notre patrimoine et nos territoires et participe à l’offre de loisirs des franciliens et plus généralement des visiteurs de notre région.

Le patrimoine de la ville de Milly-la-Forêt (91) est plus particulièrement mis en valeur sur deux sites :

Le Trophée des Quatre Branches sera remis lors des Assises de l’Association des Maires de l’Île-de-France (AMIF) au parc floral de Paris, mardi 3 avril 2012.

 

Commentaires (2)

  1. jpp

    Addendum : et il y a des tas d’aromatiques à acheter au Conservatoire.

  2. jpp

    Le Conservatoire et le jardin de la Chapelle Ste Blaise : deux endroits que tout jardinier doit connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1