Tant qu’il ne gèle pas, l’euryops fleurit

Cette cousine exotique de la marguerite est de plus en plus proposée au printemps pour fleurir les potées ou les massifs très ensoleillés. Robuste et florifère, elle donne sans cesse de nouvelles fleurs d'un jaune très vif. Cette année, l'automne doux lui réussit et elle se laisse admirer encore en pleine floraison à deux semaines de Noël dans le square des Missions Étrangères (Paris 7e).

Par |2011-12-13T22:30:57+00:0014 décembre 2011|fleur, Paris, plante vivace|2 Commentaires
Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok