Archive journalières: 1 décembre 2011

Milly-la-Forêt, Trophée des Quatre Branches 2011

La ville de Milly-la-Forêt (Essonne) a été récompensée pour son action en faveur de ces plantes que l’on appelait autrefois les « simples ».

Le jury du Concours Régional des Villes et Villages Fleuris, en accord avec la Région Île-de-France et le Comité Régional du Tourisme, remet chaque année le Trophée des Quatres Branches à la commune qui a mené des actions, visant non seulement à préserver, conserver le patrimoine que constituent les végétaux cultivés sur leur territoire, mais aussi qui a mis en valeur et fait connaître ce patrimoine auprès des franciliens et plus largement auprès de tous les visiteurs, dans le but d’augmenter l’attractivité et d’améliorer l’image de son territoire.

Pourquoi ce nom « Quatre Branches » ?
Par référence aux maîtres jardiniers, qui depuis 1599 en Île-de-France, puis sur tout le territoire national, ont été regroupés en une corporation regroupant les professionnels de la culture des fleurs, des arbres, des fruits, des légumes et de l’entretien du paysage. Cette corporation pris le nom de Jardiniers 4 Branches (fleurs, fruits, légumes et arbres).

Ce trophée s’inscrit aussi dans une tradition régionale. L’Île-de-France a été pendant des siècles la première région horticole de France et est historiquement la plus riche en variétés tant florales que potagères ou fruitières.

Le prix spécial du jury régional « Trophée des Quatre Branches » doit mettre en valeur des lieux de mémoire ou des activités nouvelles liées au développement du tourisme de nature. Il a pour ambition de mieux faire connaître notre patrimoine et nos territoires et participe à l’offre de loisirs des franciliens et plus généralement des visiteurs de notre région.

Le patrimoine de la ville de Milly-la-Forêt (91) est plus particulièrement mis en valeur sur deux sites :

Le Trophée des Quatre Branches sera remis lors des Assises de l’Association des Maires de l’Île-de-France (AMIF) au parc floral de Paris, mardi 3 avril 2012.

 

1001 secrets d’hier pour mieux vivre aujourd’hui (Rustica Vintage)

Puisés dans  la malle aux trésors des archives du magazine Rustica publié depuis avril 1928, les conseils et savoir-faire recueillis dans ce hors-série Vintage sont autant de secrets et d’astuces collectés au fil des années auprès des lecteurs de l’hebdomadaire. Et plus que jamais d’actualités !

Au rythme des saisons, ces conseils et ces astuces sont regroupés et présentés par univers :

  • Maison, cuisine et loisirs
  • Jardin, potager et verger
  • Santé et bien-être

Au fil des pages, voici quelques unes des recettes, des astuces ou des conseils proposés :
Encaustique maison
Peinture « tempera »
Baromètres végétaux
Insecticide à l’ail
Herbe aux puces
Impression sur fruits
Onguent de sauge
Décoction de laitue
Colle à l’ail
Préparer un terreau de feuilles
Sirop de navet
Aspirateur parfumé
Badigeon à la chaux, au fromage blanc, au lait écrémé, à la pomme de terre
Encre invisible
Huile de jasmin qui apaise
Tisane dopante
Vinaigre des quatre-voleurs…

« Tout ce qu’il faut pour être heureux » comme le disait la formule que l’on trouvait au bas des pages des numéros des années 1950.

Rustica Hors-série Vintage
132 pages
6,50 euros.
En kiosque du 30 novembre 2011 au 14 février 2012.

Automne 2011 exceptionnellement chaud en France

D’après le bilan provisoire établi par Météo-France le 28 novembre 2011, la France a connu un automne 2011 exceptionnellement chaud, extrêmement sec sur une grande partie du pays et remarquablement ensoleillé.

L'automne sur le Champs-de-Mars

Sur l’ensemble de la saison, la moyenne de la température devrait dépasser d’environ 2,2 °C la moyenne de référence 1971-2000. De ce fait, l’automne 2011 arrive au second rang des automnes les plus chauds depuis le début du XXe siècle, derrière 2006 (+2,8 °C) et devant 2009 (+1,5 °C). Cet écart à la moyenne a été plus marqué sur le Sud-Ouest et plus faible sur le Nord-Est.

Les pluies de l’automne ont été très contrastées. Elles ont été nettement excédentaire sur les zones méditerranéennes, mais très largement déficitaires partout ailleurs. Dans l’Ouest, le Sud-Ouest et le Nord-Est, les déficits de précipitations ont été souvent supérieurs à 50%, parfois même à 60%.

L’ensoleillement a été partout excédentaire cet automne, mais particulièrement du Sud-Ouest au Nord-Est où les durées d’ensoleillement ont été généralement supérieures de près de 30% à la moyenne de référence 1991-2000.

Les températures du mois de novembre ont été exceptionnellement élevées. En moyenne, la température mensuelle sur la France devrait dépasser de près de 2,9 °C la moyenne de référence 1971-2000. Novembre 2011 devrait se situer au second rang des mois de novembre les plus chauds depuis le début du XXe siècle., derrière novembre 1994 (+3,3 °C) et devant novembre 2009 (+2,7 °C).