Les fleurs du souvenir au cimetière du Père Lachaise (Paris 20e)

Croix fleurie en céramique sur une tombe du cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Les années passent, mais ces fleurs immortelles (ou presque) défient le temps et les saisons sur les tombes où elles ont été déposées pour garder le souvenir vivant le plus longtemps possible. Le temps qui passe donne à ces fleurs artificielles un charme et un naturel qu’elles n’avaient pas forcément… Petite balade au gré des tombes du cimetière du Père Lachaise (Paris 20e).

Couronne de fleurs en céramique sur une tombe du cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Croix fleurie en céramique sur une tombe du cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Couronne de fleurs de myosotis en céramique sur une tombe du cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Cimetière du Père Lachaise
8, boulevard de Ménilmontant, 75020 Paris.
Ouvert tous les jours, de 8h à 18h.

Commentaires (7)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Hi Mirijam, it’s possible in France for new ones and perhaps some older ones in antique dealer… But I don’t sell them, I just like to take pictures of them. Best Regards.

  2. Mirijam Pettersson

    Hi.
    I am from Denmark, and I want to ask if if it possible to buy these fleur ceramique?

    Best Regards
    Mirijam

  3. nat

    J’adore ce reportage- photos des superbes créations en céramique pour les tombes du Père Lachaise. Bravo.
    Il se trouve que je viens de faire 2 visites au cimetière St Pierre de Marseille qui mérite amplement le temps qu’on y passe, j’y ai fait presque 300 photos de ces magnifiques objets , c’est autre chose que les fleurs en plastique, à la rigueur on peut accepter celles en tissus, mais si le budget le permet « longue vie » à celles en céramique .

  4. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Merci Patrick pour ces beaux vers…

  5. Marguerite Oursenoire

    La servante au grand cœur, dont vous étiez jalouse
    Et qui dort son sommeil sous une humble pelouse
    Nous devrions pourtant lui porter quelques fleurs
    Les morts, les pauvres morts, ont de grandes douleurs …

  6. Josette

    Petite mon arrière grand’mère m’emmenait en promenade dans le cimetière du Vieux St Maur (94),une trotte à pieds de la maison. Beaucoup de décorations avec ces fleurs artificielles. Nous compariions les décorations, avions nos favorites. Promenade qui n’avait rien de triste.

    La plupart du temps,et presque tous les jours, c’était le tour du quartier avec beaucoup d’arrêts pour discuter fleurs avec les gens présents dans les jardins, et que je t’échange des idées de culture et des nouvelles des familles. J’attendais sans impatience.

    Je pense que c’est elle qui m’a donné le goût des fleurs, des jardins.

  7. Paule

    Superbe ton reportage des immortelles et comme tu dis « … Le temps qui passe donne à ces fleurs artificielles un charme et un naturel qu’elles n’avaient pas forcément »… il y a des artisans et des coloristes derrière ces compositions, j’adore la violette au coeur jaune entre le chou et l’anémone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

31 Partages
Partagez12
Tweetez
+1
Enregistrer18
Partagez1