Sculptillonnage (20e Festival International des Jardins)

La parcelle n°2 du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41) a été investie par un jardin éphémère qui allie la création artistique au développement durable et qui magnifie le geste du jardinier dans la biodiversité : Sculptillonnage.

Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Le principe de ce jardin est simple : le « sculptillonnage », en référence aux hortillonnages, est une sculpture végétale ou animale qui indique aux jardiniers les espaces de biodiversité, les limites de sa tonte, les circulations… tout en dessinant une forme artistique et ondulatoire. Outre son aspect esthétique, il a une vocation d’abri pour les animaux, pour nourrir, donner à boire et faciliter la vie dans le jardin de tous ces animaux auxiliaires. Il est réalisé dans un matériau simple, rustique, un grillage à mailles hexagonales, détourné de son utilisation première, l’élevage des poules.

Champicomposteurs, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Champicomposteurs, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Principaux acteurs de ce jardin, les « Champicomposteurs«  jouent le processus de la décomposition de la matière organique pour faire renaître la vie. Ils donnent une image souriante et simple du compostage, non plus comme une contrainte, un coût en temps, en énergie.

Champicomposteurs, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Champicomposteurs, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Leur remplissage fait partie de l’oeuvre et varie : le grand est rempli des tontes, des déchets ramassés et découpés en alternant les couches pour respecter le meilleur rapport Carbone / Azote et mettre en valeur l’esthétique des textures et des couleurs. Un autre est opaque et utilise les bactéries anaérobies qui n’ont pas besoin d’oxygène pour se développer. Le petit est uniquement rempli de bois raméal fragmenté (BRF).

Champicomposteurs, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Champicomposteurs, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Dans la continuité de sa démarche visant à réduire l’exportation des déchets verts, Claude Pasquer présente dans ce jardin sa dernière création à propos du compostage : le Champicomposteur « malaxeur ».

Champicomposteur malaxeur, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Champicomposteur malaxeur, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Cette nouvelle réalisation est fondamentalement différente puisque contrairement aux autres Champicomposteurs, elle ne laisse pas voir le contenu de son remplissage. Elle se pare d’une robe de plessis de grillage qui évoque le travail de la vannerie. Contrairement aux précédentes œuvres, celle-ci utilise toutes les facettes du processus de décomposition. Ce composteur d’un nouveau genre exprime la même symbolique, ce qui lui confère sa dimension esthétique. Sa fonction première est bien de produire du compost, en permettant l’apport des matières compostables au fur et à mesure des besoins. Sa taille réduite à un mètre de haut permet une fois le chapeau retiré, le malaxage manuel des matières compostées. Les caractéristiques de ce Champicomposteur permettent un développement rapide des bactéries pour la production d’un compost propre à l’utilisation raisonnée au jardin.

Champicomposteur malaxeur, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Champicomposteur malaxeur, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Autres innovations artistiques au profit des animaux : le Papiliolilium (abreuvoir à papillons), le Soliculusinsectus (tournesol abri à abeilles solitaires), les fleurs d’ail, les fleurs de grillage qui servent de réservoir à nourriture pour les oiseaux, des coccinelles et un puceron vert.

Papiliolilium et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Papiliolilium et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Soliculusinsectus et fleurs d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

La montée des aulx dans la prairie offre un refuge aux insectes.

La montée des aulx dans la prairie, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

La montée des aulx dans la prairie, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

La montée des aulx dans la prairie, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

La montée des aulx dans la prairie, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

La montée des aulx dans la prairie, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

La montée des aulx dans la prairie, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Les fleurs de grillage, autant de petits réservoirs de nourriture…

Les fleurs en grillage, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Les fleurs en grillage, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Et les coccinelles…

Coccinelle sur une fleur d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Coccinelle sur une fleur d'ail, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Coccinelle sur une fleur en grillage, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Coccinelle sur une fleur en grillage, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

L’eau est aussi présente dans ce jardin par une collection d’anciens arrosoirs qui rappelle l’importance de la main de l’homme dans le jardin.

Collection d'arrosoirs anciens et fleurs en grillage, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Collection d'arrosoirs anciens et fleurs en grillage, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Collection d'arrosoirs anciens et fleurs en grillage, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Collection d'arrosoirs anciens et fleurs en grillage, Sculptillonnage, Corinne Julhiet-Detroyat paysagiste et Claude Pasquer architecte-paysagiste DPLG, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Ce jardin à nul autre pareil est une création de Corinne Julhiet-Detroyat, paysagiste ENSP, et de Claude Pasquer, architecte-paysagiste DPLG et sculpteur (France).

Les sites web du jardin :
www.lamoliere.fr
www.passion-paysage.com
www.champicomposteur.com

 

Commentaires (2)

  1. Pingback: Sculptillonnage by claudepasquer - Pearltrees

  2. Corinne Julhiet Détroyat

    Merci pour ce florilège de belles photos, belles parce qu’elles montrent vraiment le jardin, sa vie, après 3 mois à Chaumont et une saison en avance !Une vraie explication illustrée du concept de notre jardin ! Merci encore et toujours dans l’espoir d’avoir donné envie aux visiteurs de participer à la biodiversité, de composter à leur tour, d’accueillir tous les amis auxiliaires du jardin, voire de les faire venir en leur proposant des abris, de la nourriture, de l’eau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez