Les superbes hydrangéas à feuilles de chêne du jardin du Musée Rodin (Paris 7e)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Si vous ne connaissez pas encore le Musée Rodin et ses jardins, en plein coeur de Paris, dans la rue de Varennes (Paris 7e), je ne peux que vous recommander d’y prévoir une visite sans trop tarder pour apprécier à la fois les oeuvres d’art et les floraisons estivales avec notamment de très beaux hydrangéas.

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Sur plus de trois hectares, le jardin est découpé en plusieurs parties aux ambiances différentes, aujourd’hui très éloignées du chaos végétal que Rodin aimait parcourir. En entrant vous traversez la roseraie où se trouve la statue célèbre, Le Penseur. De l’autre côté de l’Hôtel Biron, une immense pelouse forme un tapis vert impeccable bordé de jardins aux allées sinueuses où sont plantés les massifs d’hydrangéas. Plusieurs espèces sont actuellement en fleurs, mais j’ai vraiment beaucoup aimé cette variété d’hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia ‘Snowflake’) au feuillage teinté de pourpre et aux immenses panicules blancs, roses et pourpres. Une merveille !

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Les inflorescences sont vraiment exceptionnelles. Chaque fleur est semi-double, blanche et rose pourpré avec une touche de vert au coeur. Du grand raffinement.

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Mais le feuillage est aussi tout un spectacle à lui seul. Les mélanges de teintes vertes plus ou moins foncées et de pourpre plus ou moins intense forme un superbe écrin pour les fleurs.

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

 

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Hydrangéa à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Le Musée Rodin et ses jardins sont ouverts tous les jours sauf le lundi.
Ouverture du musée, de l’expo et de la boutique : de 10h à 17h45
Fermeture de l’hôtel Biron : 17h45
Fermeture du parc : 18h
Dernière entrée : 17h15
Du 1er octobre au 31 mars, le jardin ferme à 17h.

Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Même sous le ciel gris, les jardins sont beaux et invitent à la promenade. Avec possibilité de faire une halte dans le salon de thé tout à côté, sous les ombrages des grands arbres.

Les deux parterres centraux forment des massifs compacts d’arbustes caducs ou persistants aux floraisons alternées, dans les tonalités blanches ou bleues ; leur hauteur est d’environ 0,80 m mais quelques arbustes ou arbrisseaux émergent de cette masse pour animer l’espace par leur forme, leur couleur ou leur parfum. On y trouve en particulier quelques pommiers à fleurs qui évoquent le jardin au temps de Rodin.
Les essences sont les suivantes :
Arbustes caducs traités en couvre-sol
Ceanothus x delinianus ‘Henri Desfosse’
Deutzia carminea ‘Rosea’
Exochorda macrantha ‘The Bride’
Forsythia ‘Marée d’Or’
Hydrangea arborescens ‘Annabelle’
Hydrangea macrophylla ‘Blue Wave’
Hydrangea paniculata ‘Unique’
Hydrangea serrata ‘Preziosa’
Hydrangea quercifolia ‘Snowflake’
Hydrangea serrata ‘Blue Bird’
Hydrangea serrata ‘Nikko Blue’
Potentilla fruticosa ‘Abbotswood’

Arbustes persistants traités en couvre-sol
Ceanothus thyrsiflorus ‘Cascade’
Hedera colchica ‘Arborescens’
Osmarea x burkwoodi
Sarococca humilis

Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Je vous souhaite une belle visite !

Musée Rodin
79, rue de Varenne, 75007 Paris.
Téléphone : 01 44 18 61 10
Métro : ligne 13, stations Varenne ou Invalides
R.E.R : ligne C, station Invalides
Bus : lignes 69, 82, 87 ou 92
Stationnement : Bd des Invalides

Commentaires (6)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    La taille des hydrangéas feuilles de chêne se fait en fin d’hiver ou au début du printemps, comme tous les arbustes à floraison estivale. Ce sont des plantes de plein soleil, l’ombre les fait démesurément pousser et fragilise les tiges. La taille ne les empêchera pas de fleurir si elle est effectuée au bon moment.

  2. J.m.et o. Roger

    Très jolis massifs d’hydrangeas. Nous avons dans le sud-ouest un massif de l’espèce « quercifolia snowflake »orienté nord le long d’un mur et à l’ombre d’un gros chêne vert que nous avons dû abattre malheureusement. Cherchant la lumière ,ils ont atteint 2m de haut ! Faut-il tailler les bois qui plient sous le poids des fleurs ?ce massif existe depuis plu de 15 ans. Merci d’avance d’evntuells conseils avisés ..

  3. Alain of paris (Auteur de l'article)

    Oui, c’est une espèce plus tolérante et robuste que les Hydrangea macrophylla. Et bien plus adaptée à une situation ensoleillée.

  4. jpp

    Un peu tolérants au calcaire ces hydrangéas ou pas du tout ?

  5. Edwige

    J’adore ce jardin! Merci pour ces magnifiques photos! Bonne journée

  6. Josette

    Magnifique ! Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

97 Partages
Partagez34
Tweetez
+1
Enregistrer62
Partagez1