La nature plus forte que la ville

La nature plus forte que la ville

Les plantes poussent parfois dans les endroits les plus improbables dans la ville. Parfois sur un mur, dans une gouttière, sur le toit, dans la moindre fissure du trottoir ou de la chaussée… La nature a vite fait de tenter de reprendre ses droits sur notre univers bétonné de citadin. En voici un autre exemple vu dans le 20e arrondissement, avec une plaque fermant une ouverture de cave.

Mauvaises herbes sortant d'une plaque fermant une ouverture de cave, Paris 20e (75)

Mauvaises herbes sortant d'une plaque fermant une ouverture de cave, Paris 20e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Je ne pouvais pas passer sans photographier ce prodige de Dame Nature !
Trop mignonnes ces petites pousses qui s’échappent par les quelques orifices de la plaque fermant un accès vers une hypothétique cave parisienne.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. shuki 23 août 2011 at 11 h 37 min

    Rien n’arrête en effet la puissance de la Nature, même pas l’Homme bien souvent… Merci pour cette curieuse photo, bonne journée Shuki

  2. Elisabeth CARLISLE 22 août 2011 at 10 h 31 min

    Vos messages sont comme de petits cadeaux quotidiens.
    Merci beaucoup.

    elisabeth CARLISLE

  3. noemie 22 août 2011 at 10 h 09 min

    C’est mignon tout plein…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui