Géraniums engrillagés

/, Paris, potée ou jardinière/Géraniums engrillagés

Géraniums engrillagés

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75)

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Quelques fleurs sortent à peine de l’embrasure de la fenêtre et passe à travers les mailles de la grille qui protège les ouvertures situées au rez-de-chaussée côté rue.

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75)

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Le rouge géranium se repère vite et attire l’oeil…
En rose indien c’est aussi voyant !

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75)

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Ces géraniums qui semblent prisonniers sont en fait ainsi parfaitement protégés.

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75)

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

C’est la dure vie du géranium des villes…

By |2011-08-17T22:01:44+00:00août 18th, 2011|fleur, Paris, potée ou jardinière|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. Plantine 19 août 2011 at 11 h 03 min

    C’est très joli même si c’est on a envie de couper les grilles pour « libérer » les géraniums.
    Moi je plains plutôt les occupants, obligés qu’ils sont de se protéger des intrusions.

  2. Sylvaine 18 août 2011 at 21 h 10 min

    Les miens sont plus heureux dans le jardin même si de mauvaise herbes viennent leur tenir compagnie !
    Mais je trouve ces fleurs à travers le grillage très original et plutôt joli.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui