Du balcon à la rue, semis spontané de renouée ‘Painter’s Palette’

Il y a quelques jours j’ai découvert un petit pied de renouée ‘Painter’s Palette’ dans la rue en bas de chez moi, presque à l’aplomb de mon balcon, cinq étages séparant le rejeton du pied mère qui n’a pourtant rien d’envahissant.

Semis spontané de renouée (Persicaria virginiana 'Painter's Palette') dans la rue sous mon balcon, Paris 19e (75)

Semis spontané de renouée (Persicaria virginiana 'Painter's Palette') dans la rue sous mon balcon, Paris 19e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Un tout petit pied, mais déjà presque aussi coloré que sa mère haut perchée !

Semis spontané de renouée (Persicaria virginiana 'Painter's Palette') dans la rue sous mon balcon, Paris 19e (75)

Semis spontané de renouée (Persicaria virginiana 'Painter's Palette') dans la rue sous mon balcon, Paris 19e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Quand ça veut pousser, ça pousse vraiment n’importe où, sans la moindre once de terre.
C’est le premier semis spontané dans la rue issu des plantes de mon balcon autres bien sûr que les jeunes plants qui repoussent à qui mieux mieux dans mes jardinières chaque année. Même la redoutable (et pourtant jolie) impatiens de Balfour (Impatiens balfouri) ne s’était pas ressemée ailleurs que dans mes potées. Mais j’en suis venu à bout après trois bonnes années d’arrachages méthodiques.

Persicaria virginiana 'Painter's Palette' et asters d'été sur mon balcon

Persicaria virginiana 'Painter's Palette' et asters d'été sur mon balcon, juillet 2011, photo Alain Delavie

Cette petite renouée (Persicaria virginiana ‘Painter’s Palette’) n’a pas une feuille identique. Les panachures sont très variables et donnent un aspect bigarré presque multicolore à la touffe qui reste peu encombrante. En pleine floraison en fin d’été, la touffe ne dépasse pas 60 à 70 cm de hauteur, pour 50 à 60 cm d’envergure. Il faut quand même soutenir les tiges assez souples, qui ont tendance à s’avachir sur les plantes voisines ou au-dessus de la rue à l’extérieur de la rambarde du balcon.
La touffe s’étoffe, mais ne drageonne pas. Par contre, j’ai déjà eu plusieurs semis spontanés dans ma jardinière plusieurs années de suite. Donc elle se ressème assez facilement et curieusement, la panachure exceptionnelle se transmet par semis.

Persicaria virginiana 'Painter's Palette' sur mon balcon en été

Persicaria virginiana 'Painter's Palette' sur mon balcon en été, juillet 2011, photo Alain Delavie

Un vrai festival de crème plus ou moins jaune pâle ou blanc, de pourpre et de rouge avec un vert franc. Une vraie palette de peintre, elle porte bien son nom !

Persicaria virginiana 'Painter's Palette' sur mon balcon

Persicaria virginiana 'Painter's Palette' sur mon balcon, juillet 2011, photo Alain Delavie

Je ne m’en lasse pas. Année après année, j’ai toujours autant de plaisir à voir cette plante vivace pas trop volumineuse repartir de la souche et former en quelques mois une belle touffe colorée, avec des teintes qui restent douces et faciles à marier. Avec les asters d’été bleus, j’adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1