Floraison de Veronicastrum affinis laevigatum

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75)

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75), 30 juin 2011, photo Alain Delavie

Cette plante est décidément surprenante. Depuis que je l’ai achetée en mai 2009 aux Journées des plantes de Courson, elle a poussé allègrement, avec son port très retombant ou de liane se faufilant partout, sa capacité à redonner des jeunes plants n’importe où, et maintenant sa floraison en épis tout simplement charmants.

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75)

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75), 30 juin 2011, photo Alain Delavie

C’est sa toute première floraison chez moi, sur mon balcon. Enfin, la première floraison que je peux admirer de près, car l’année dernière ce Veronicastrum affinis laevigatum retombait à l’extérieur du balcon et je n’ai rien vu…

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75)

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75), 30 juin 2011, photo Alain Delavie

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75)

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75), 30 juin 2011, photo Alain Delavie

Rien de spectaculaire dans cette floraison, mais beaucoup d’élégance et d’originalité je trouve.

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75)

Veronicastrum affinis laevigatum : floraison sur mon balcon au début de l'été, Paris 19e (75), 30 juin 2011, photo Alain Delavie

J’ai trouvé très peu d’informations sur cette plante vivace rustique qui appartient à la famille des plantains. Elle serait d’origine chinoise, provenant de Baoxing dans le Sichuan.

Elle est plus ou moins rampante et peut être employée en tant que couvre-sol ou tuteurée comme une grimpante (ses fins rameaux s’immiscent tous seuls dans un arbuste pas trop dense). Le feuillage est denté, vert tendre brillant, et les petites fleurs blanches et bleues réunies en épis apparaissent en été.

Une plante robuste car je l’ai installée dans une grosse potée de corète du Japon qui occupe bien l’espace et ne laisse guère la place aux autres plantes. Il faut juste veiller à arroser très souvent, car ce Veronicastrum n’apprécie pas la sécheresse. Une belle découverte !

Commentaire (1)

  1. laurent

    Je connais le Veronicastrum le plus courant (le virginicum, plutôt une grande vivace de prairie), mais celle-ci est charmante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez